Retour

Les organismes communautaires réclament 475 M$

Les 4000 organismes communautaires du Québec réclament un investissement de 475 millions de dollars pour compenser leur sous-financement. Ils ont lancé une série d'actions mercredi à Québec et ailleurs dans la province pour faire entendre leurs revendications.

Un texte de Jean-François Nadeau

Une centaine de manifestants ont bloqué pendant deux heures, mercredi matin, l'accès au siège social du Parti libéral à Québec. Ils dénoncent l'absence d'indexation des revenus des organismes communautaires.

« La plupart des groupes s'appauvrissent d'année en année, soutient leur porte-parole, Raphaël Létourneau. Ce que ça donne, c'est qu'il y a des groupes qui ferment leurs portes. Il y en a d'autres qui créent des listes d'attente pour les gens qui demandent des services. Les conditions de travail dans le communautaire se dégradent aussi. »

Les travailleurs du milieu communautaire se disent à bout de souffle.

La vague de dénonciations #moiaussi, qu'ils saluent, a fait exploser la demande de services d'aide aux victimes. Plusieurs organismes n'ont pas les ressources nécessaires pour y répondre.

Annonces concrètes demandées

Les représentants du milieu souhaitent des annonces concrètes dans le prochain budget provincial.

« On reçoit beaucoup de promesses de la part du Parti libéral, mais ce sont des promesses de montants qui sont budgétés sur cinq ans, affirme Rapahël Létourneau. Il faudrait attendre la réélection du gouvernement pour peut-être recevoir de l'argent en « 2023. Les groupes sont au bout du rouleau. C'est critique. C'est des groupes communautaires qui ferment et des gens qui se retrouvent à la rue. »

Les organismes ont lancé la campagne « Engagez-vous pour le communautaire  » afin également de réclamer le respect de leur autonomie et un réinvestissement massif dans les services publics.

Le montant de 475 millions de dollars peut sembler important aux yeux des contribuables. Raphaël Létourneau tient à remettre les choses en perspective.

« On a donné une subvention de 1,5 milliard de dollars à Bombardier. C'est trois fois la demande de 4000 groupes communautaires pour une seule compagnie. On sait que chaque dollar investi dans le communautaire aide la société », soutient-il.

Des représentants des organismes communautaires vont faire la tournée des bureaux des députés libéraux de la région de Québec, mercredi après-midi. Ils vont également déposer une pétition de plus de 30 000 noms à l'Assemblée nationale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine