Retour

Les quatre Géorgiens trouvés dans un conteneur sont libérés

Les quatre hommes découverts dans un conteneur dans le port de Montréal détiennent des passeports en règle et n'ont aucun antécédent judiciaire, a déterminé la Commission de l'immigration et du statut de réfugié. Ils ont donc été libérés.

Ces quatre migrants originaires de la Géorgie sont maintenant considérés comme des demandeurs d'asile au Canada.

À partir du moment où les nouveaux arrivants formulent une demande d'asile, tout le processus d'enquête et d'auditions devient confidentiel.

Selon la réglementation en vigueur, un réfugié voit normalement son dossier être traité dans un délai de 30 à 60 jours. Si la demande est rejetée, l’individu peut faire appel de la décision. Ce processus peut prendre jusqu’à une année.

« Une demande d’asile est un cas d’espèce, avait expliqué l'avocat spécialisé en droit de l'immigration, Stéphane Handfield, sur ICI Radio-Canada Première. Chaque dossier doit être étudié individuellement. »

Lorsqu'ils ont été découverts par les douaniers, le 20 juillet dernier, les quatre hommes étaient en piteux état au point qu'on a craint un moment pour leur vie. Deux d'entre eux étaient déshydratés et souffraient de difficultés respiratoires. Leur état s'est ensuite stabilisé à l'hôpital.

Selon toutes vraisemblances, ils étaient enfermés dans le conteneur depuis une vingtaine de jours.

Le bateau sur lequel se trouvait le conteneur était parti de Hambourg, en Allemagne, le 10 juillet.

Avec les informations de Marc Verreault

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine