Retour

Les républicains conservent la Chambre des représentants et le Sénat

Le Parti républicain demeurera majoritaire à la Chambre des représentants, sans surprise, mais le restera aussi au Sénat. Les démocrates ne sont pas parvenus à arracher les quatre sièges qui leur auraient permis d'obtenir une majorité à la chambre haute.

En plus de l'élection présidentielle, les Américains votaient pour renouveler 34 des 100 sièges du Sénat et les 435 sièges de la Chambre des représentants. La Chambre est aux mains des républicains depuis 2011 et le Sénat depuis deux 2014.

Le renouvellement de la majorité républicaine au Congrès est susceptible, avec la victoire de Trump, de signer l'arrêt des réformes menées par Barack Obama notamment en matière de santé. Les républicains auront aussi la haute main sur le processus de nomination des plus hauts responsables gouvernementaux et des juges de la Cour suprême.

Récemment, les sénateurs républicains ont ainsi bloqué le processus de confirmation d'un juge de la Cour suprême nommé par Barack Obama après le décès d'un de ses neuf membres.

Les démocrates n'ont pas obtenu les gains escomptés au Sénat

Le Parti démocrate a réussi à faire seulement un gain. La démocrate Tammy Duckworth a repris un siège dans l'État de l'Illinois, soit celui dans lequel Barack Obama avait été élu avant de devenir président.

Marco Rubio, ancien candidat à la primaire républicaine pour la Maison-Blanche, a été réélu sénateur de Floride. La course qui l'opposait à Patrick Murphy était très surveillée. 

Le républicain John McCain a lui aussi été réélu sénateur en Arizona. Son adversaire était la démocrate Ann Kirkpatrick.

Autres courses serrées au Sénat

En Indiana, le républicain Todd Young remporte le siège, battant Evan Bayh, qui avait quitté le Sénat en 2011 et tentait un retour.

Le sénateur républicain de l'Ohio, Rob Portman, conserve son siège. Il affrontait le démocrate Ted Strickland.

En Caroline du Nord, le républicain Richard Burr conserve son siège. Il affrontait la démocrate Deborah Ross.

Au Wisconsin, le républicain Ron Johnson remporte le siège contre le démocrate Russ Feingold.

La démocrate Catherine Cortez Masto gagne le Nevada, un État où le vote hispanique est en hausse. Son adversaire républicain était Joe Heck.

En Pennsylvanie, le républicain Pat Toomey remporte le siège. Son adversaire était Katie McGinty.

Au Missouri, le gagnant est le républicain Roy Blunt, qui conserve son siège. Son adversaire démocrate Jason Kander n'a pas réussi à le lui ravir.

Les résultats au New Hampshire n'étaient pas encore tombés mercredi matin. La course entre la républicaine Kelly Ayotte et la démocrate Maggie Hassan était très suivie.

Victoires sans surprise au Sénat

  • Kentucky : Rand Paul (républicain)
  • Caroline du Sud : Tim Scott (républicain)
  • Vermont : Patrick Leahy (démocrate)
  • Oklahoma : James Lankford (républicain)
  • Connecticut : Richard Blumenthal (démocrate)
  • Maryland : Chris Van Hollen (démocrate)
  • Alabama : Richard Shelby (républicain)
  • Kansas : Jerry Moran (républicain)
  • Dakota du Nord : John Hoeven (républicain)
  • Dakota du Sud : John Thune (républicain)
  • New York : Chuck Schumer (démocrate)
  • Arkansas : John Boozman (républicain)
  • Georgie : Johnny Isakson (républicain)
  • Idaho : Mike Crapo (républicain)
  • Washington : Patty Murray (démocrate)
  • Oregon : Ron Wyden (démocrate)
  • Californie : Kamala Harris (démocrate)
  • Hawaï : Brian Schatz (démocrate)
  • Iowa : Chuck Grassley (républicain)
  • Utah : Mike Lee (républicain)
  • Alaska : Lisa Murkowski (républicain)

Par ailleurs, le président de la Chambre des représentants, le républicain Paul Ryan, conserve son siège. Mercredi matin, on enregistrait 235 sièges pour les républicains et 183 pour les démocrates. Dix-sept sièges restaient à confirmer.

Douze des 50 États élisaient aussi de nouveaux gouverneurs, et des dizaines de référendums locaux étaient organisés, sur des questions allant de la légalisation de la marijuana à la suppression de la peine de mort.

Voici la composition des deux chambres avant le scrutin :

La présidentielle américaine 2016 - notre section spéciale

Plus d'articles