Retour

Les Royals éliminent les Jays et affronteront les Mets en Série mondiale

Les Royals ont résisté à une menace tardive des Blue Jays pour l'emporter 4 à 3, vendredi, à Kansas City, et ainsi remporter la série de championnat de la Ligue américaine en six parties.

Russell Martin avait entamé la 9e manche avec un simple, puis le coureur suppléant Dalton Pompey a volé le deuxième et le troisième coussin.  Après un but sur balles à Kevin Pillar, tout indiquait que les Blue Jays allaient sauver la mise. 

Mais le releveur Wade Davis a ensuite retiré sur des prises Dioner Navarro et Ben Revere, avant de forcer Josh Donaldson a frapper un roulant à l'avant-champ pour mettre un terme au match. 

« Leur lanceur a fait un tour de magie, a soutenu Russell Martin après cette défaite dure à avaler. C'était à nous de gagner ou au moins d'égaler le pointage. On ne l'a pas fait et c'est frustrant. »

Les Royals ont marqué le point de la victoire à la reprise du jeu en huitième manche après une interruption du match de 45 minutes en raison de la pluie, 

Kansas City a accueilli le jeune releveur Robert Osuna avec trois coups sûrs consécutifs. Le simple d'Eric Hosmer a permis à Lorenzo Cain, parti du premier coussin, de croiser le marbre au terme d'une course audacieuse. Rapide pour récupérer la balle au champ extérieur, Jose Bautista a cependant relayé la balle au joueur de deuxième coussin plutôt qu'à l'intercepteur, ce qui a facilité la tâche de Cain. 

Ce même Bautista avait provoqué l'égalité 3 à 3 en huitième manche avec son deuxième circuit de la partie. 

Bautista a frappé cette longue balle, bonne pour deux points, contre Ryan Madson. Il s'agissait du 4e circuit dans cette rencontre. 

Les Blue Jays tentaient d'échapper à l'élimination pour une 5e fois durant ces éliminatoires.

« Nous avions un club de Série mondiale, a insisté Martin. Il ne nous manquait rien. C'est juste une question d'un coup sûr ou d'un jeu ici et là. On avait un club complet. J'ai eu du plaisir à jouer avec ce groupe d'hommes-là. C'était plaisant de voir Toronto devenir en vie et retrouver son amour pour le baseball. »

Les Royals frappent tôt

Ben Zobrist a été le premier à expédier la balle par-dessus la clôture dès la manche initiale aux dépens de David Price.

Le gaucher, qui n'avait jamais gagné dans un rôle de lanceur partant en séries, a flanché à nouveau dès la manche suivante contre Mike Moustakas. C'était 2-0 Kansas City.

Après avoir concédé un double au premier frappeur de la rencontre Ben Revere, lelanceur partant des Royals, Yordano Ventura, a été sans faille jusqu'à la quatrième manche.

C'est à ce moment que Bautista a sonné la charge avec un retentissant circuit au champ gauche pour réduire l'écart à un point.

Les Royals ont répliqué en 7e manche avec un troisième point, mais la poussée aurait pu être bien plus profitable si Ben Revere n'avait pas réussi un attrapé spectaculaire contre Salvador Perez. Le voltigeur des Jays a capté la balle en heurtant la clôture.

Le partant des Blue Jays n'a finalement pas été en mesure de chasser ses démons en séries. Il a quitté la rencontre après avoir lancé six manches et deux tiers et retiré huit frappeurs au bâton. Price n'a jamais gagné en huit départs en éliminatoires.

« Price a été exceptionnel, a expliqué son receveur. Il nous a donné le départ dont nous avions besoin en lançant plus de six manches. »

En relève à Price, Aaron Sanchez a permis aux Royals d'accroître leur avance à 3 à 1 en septième manche. Alex Rios a frappé un simple, bon pour un point crédité à la fiche de Price.

Le premier match de la Série mondiale entre les Mets et les Royals aura lieu mardi à Kansas City. 

Plus d'articles

Commentaires