Retour

Les Shafia demandent un nouveau procès en appel

Les trois membres de la famille Shafia qui ont été condamnés en 2012 pour meurtre prémédité font appel du verdict de culpabilité. Mohammad Shafia, sa femme Tooba et son fils Hamed ont été condamnés pour le meurtre de quatre femmes de leur famille, qui ont péri noyées dans une écluse du canal Rideau à Kingston en 2009.

Un texte de Jean-Philippe Nadeau

La défense des trois meurtriers affirme dans un document dont Radio-Canada a obtenu copie que ses clients ont été victimes de stéréotypes culturels et raciaux lors du procès et que les preuves dans cette affaire leur ont causé un préjudice.

Zainab, Sahar et Geeti, ainsi que Rona Amir Mohammed avaient été retrouvées à l'intérieur de la voiture du patriarche, Mohammad Shafia, dans le fond de l'écluse de Kingston Mills, le 30 juin 2009.

Lors du procès, la Couronne a démontré que Mohammed Shafia avait tué ses filles de 13, 17 et 19 ans et sa première épouse pour l'honneur de leur famille, parce que les deux filles plus âgées avaient entamé une relation amoureuse hors mariage. Un geste qui était contraire aux traditions claniques et familiales, selon les procureurs.

La belle-mère des trois jeunes filles avait quant à elle été assassinée parce qu'elle souhaitait le divorce et les encourageait à s'émanciper en Occident. Les Shafia avaient immigré deux ans plus tôt à Montréal.

La défense reproche aujourd'hui au juge d'avoir accepté que la Couronne appelle une experte sur les crimes d'honneur. Elle soutient que la Dre Shahzrad Mojab de l'Université de Toronto n'était pas objective : « Son témoignage était rempli de préjugés et il n'aurait jamais dû être admis en preuve, parce qu'elle a laissé entendre que les accusés avaient des dispositions culturelles pour commettre un crime d'honneur. »

La défense blâme ensuite le juge pour avoir mal guidé le jury à ce sujet dans ses instructions avant qu'il ne délibère : « En renforçant des stéréotypes sur des musulmans violents et primitifs, le magistrat a pris le risque que le verdict soit entaché par des préjugés culturels. »

L'appel sera entendu le 14 décembre à Osgoode Hall, la Cour d'appel de l'Ontario à Toronto.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine