Retour

Les sikhs célèbrent la nomination de la 1re femme juge qui porte le turban au Canada

La communauté sikhe célèbre la nomination historique de Palbinder Kaur Shergill, première femme qui porte le turban à devenir juge au Canada.

L'avocate servira comme juge à la Cour suprême de la Colombie-Britannique (C.-B.) à New Westminster. La ministre fédérale de la Justice Jody-Wilson Raybould a annoncé sa nomination vendredi.

Il y a eu d'autres juges sikhs dans l'histoire du Canada, y compris l'ancien procureur général de la C.-B. Wally Oppal, mais selon l'Organisation mondiale des sikhs du Canada, cette nomination est spéciale.

« C'est particulièrement inspirant étant donné qu'elle est une femme, et la plupart du temps le turban est associé aux hommes sikhs », note Balpreet Singh qui a travaillé avec Mme Shergill ces dix dernières années, alors qu’elle était avocate bénévole pour l’organisme.

Palbinder Kaur Shergill a dirigé son propre cabinet d'avocats à Surrey, à l’est de Vancouver, travaillant sur des cas de préjudice corporel, litige civil et droit constitutionnel.

C’est en droit constitutionnel qu’elle s’est notamment distinguée pour son travail pour la défense des droits de la personne, souligne Balpreet Singh. Elle a comparu devant le plus haut tribunal du Canada à au moins trois reprises, pour des causes qui ont marqué les droits de la personne et la liberté de religion au pays.

En 2012, elle a été nommée au Conseil de la Reine, un titre honoraire que la province attribue à certains avocats pour leurs contributions exceptionnelles à la profession. Elle est également récipiendaire de la Médaille du Jubilé de la Reine pour services communautaires.

Célébrations en Inde

Palbinder Kaur Shergill est née au Pendjab, en Inde, et a grandi à Williams Lake, en Colombie-Britannique. La nouvelle de sa nomination a rapidement été partagée de l’autre côté de l'océan.

Balpreet Singh rapporte que des politiciens indiens ont envoyé des mots de félicitations à la nouvelle juge et que des fêtes ont même été organisées dans son village natal.

« D’après les médias, des gens et des journalistes ont rendu visite à sa famille là-bas, les gens ont distribué des bonbons, dit-il. Le Comité Shiromani Gurdwara Parbandhak, qui gère les sanctuaires et les gurdwaras sikhs en Inde, l'a invitée à venir au pays afin qu'elle puisse être célébrée et honorée. »

Palbinder Kaur Shergill est présentement en vacances en Europe, selon M. Singh.

Le gouvernement fédéral a mentionné qu’en plus de son travail juridique, elle est aussi bénévole pour des concours de débat dans des écoles secondaires, joue de nombreux instruments traditionnels et a une ceinture noire au taekwondo.

Avec des informations de Lien Yeung, CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine