Retour

Les stations de ski toujours optimistes malgré l'absence de neige

La météo particulièrement clémente cette année donne du fil à retordre aux stations de ski, qui misent sur les prochains mois pour augmenter leur achalandage.

Le début de la saison de glisse a été difficile pour les centres de ski cette année. L'industrie n'est pas menacée, mais les défis financiers sont importants.

« Tout notre argent est investi dans la fabrication de la neige parce que les fenêtres de froid sont très courtes. C'est le nerf de la guerre », a déploré le propriétaire de la station de Ski Saint-Bruno, Michel Couture.

Certaines stations craignent d'ailleurs de ne pas pouvoir réinvestir dans leurs installations cette année.  « En ce moment, on n'a plus de marges de manœuvre pour finir l'année. Il faut qu'on finisse comme il faut pour pouvoir réinvestir », a affirmé M. Couture.

Il demeure toutefois optimiste, en misant sur une belle saison de ski de printemps qui débute fin mars. « L'année dernière, on a eu un printemps record et on pensait finir une année difficile à cause du mois de février. Mais on a fini en avance sur les prévisions et on a pu, pour la majorité, réinvestir », a-t-il ajouté.

Même si peu de neige est tombée sur le sud du Québec, presque toutes les pistes sont ouvertes en ce mois de janvier. 

Les régions de la Gaspésie, du Saguenay et de Charlevoix ont quant à elles reçu plus de 250 centimètres de neige cette année.

Le Québec compte environ 1,4 million de skieurs et de planchistes. 

Avec les informations de Louis de Belleval

Plus d'articles

Commentaires