Retour

Les tensions sino-américaines plombent les marchés

Les indices vedettes à la Bourse de New York ont clôturé en très nette baisse vendredi, en raison du regain de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. Les marchés européens ont aussi reculé à leur fermeture, plus tôt dans la journée.

À la conclusion de la séance à Wall Street, le Dow Jones avait perdu 572,46 points et chuté de 2,34 %. Le NASDAQ, à forte connotation technologique, a lâché 2,28 % à 6915,11 points. L'indice élargi S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises cotées aux États-Unis, a lui perdu 2,19 % à 2604,47 points.

À la Bourse de Toronto, le S&P/TSX a perdu 148,64 points, un recul de 0,97 %.

Après la séance de jeudi, marquée par un fort rebond, le président américain, Donald Trump, a relancé son offensive en menaçant d’imposer de nouvelles taxes douanières de 100 milliards de dollars sur les importations chinoises.

Quelques heures plus tard, Pékin répliquait en se disant prêt à aller « jusqu’au bout » d’une guerre commerciale avec les États-Unis.

Les deux pays ont chacun établi leur propre liste de produits importés susceptibles d’être soumis à de nouveaux droits de douane, du même montant annuel : 50 milliards de dollars.

Le conseiller économique de la Maison-Blanche Larry Kudlow a soufflé le chaud et le froid vendredi. En début de journée, il a souligné que « rien [n'avait] encore été appliqué », avant d'avertir dans l'après-midi que les menaces américaines n'étaient pas juste une posture de négociation.

Si des barrières douanières devaient être dressées, elles pourraient surtout affecter de grandes multinationales écoulant leur marchandise en Chine, comme le constructeur aéronautique Boeing, particulièrement touché vendredi à la Bourse de New York (-3,06 %).

« Les investisseurs regardent de nouveau avec inquiétude les va-et-vient entre Washington et Pékin », a noté Art Hoga, de Wunderlich Securities.

Cette inquiétude avait frappé plus tôt vendredi les principales places boursières européennes, en baisse à leur fermeture.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,35 %, le FTSE-1000 a cédé 0,22 % à Londres, le DAX 0,52 % à Francfort et l’indice FTSE Mib 0,17 % à Milan.

Plus d'articles