Retour

Les terroristes de Bruxelles voulaient plutôt frapper à nouveau en France

Les organisateurs du double attentat-suicide responsable de la mort de 32 personnes le 22 mars à Bruxelles planifiaient de mener de nouvelles attaques en France, selon des éléments d'enquête dévoilés par le parquet fédéral belge.

Les terroristes ont finalement modifié leurs projets dans l'urgence et décidé de frapper en Belgique après l'arrestation de plusieurs suspects.

« Surpris par la rapidité des progrès de l'enquête, ils ont pris la décision de frapper à Bruxelles », a rapporté le parquet fédéral belge dans un communiqué.

Samedi, les autorités belges ont inculpé quatre suspects en lien avec les attentats terroristes de Bruxelles, dont Mohamed Abrini, surnommé « l'homme au chapeau » qui accompagnait les deux kamikazes de l'aéroport.

Mohammed Abrini est également accusé d'avoir été impliqué dans les attentats de Paris.

Le parquet de Paris s'est cependant refusé à tout commentaire et a renvoyé aux déclarations du parquet fédéral belge.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine