Retour

Les touristes armés seront refoulés, avertissent les douaniers

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) lance une campagne auprès des touristes américains afin qu'ils laissent leurs armes à feu chez eux lorsqu'ils sont de passage au pays. Ce rappel arrive quelques jours après que deux Texans eurent tenté de traverser la frontière canadienne en camouflant des armes dans leur véhicule.

L'ASFC appelle les touristes « à déclarer toutes [les armes] » qui sont en leur possession au premier poste frontalier canadien.

L'Agence rappelle que les Américains qui ne déclarent pas leurs armes à feu à la frontière s'exposent à des amendes. « Le fait de ne pas déclarer une arme à feu peut entraîner une saisie, une amende, une action en justice et vous rendre interdit de territoire au Canada », précise l'ASFC dans un communiqué.

Des saisies en hausse

Le nombre de saisies d'armes est en augmentation, selon des données obtenues par l'Agence France-Presse. Selon l'AFP, 413 armes à feu ont été confisquées à la frontière canadienne lors du premier semestre de 2016, une hausse de 7 % par rapport à la même période l'an dernier.

La semaine dernière, deux résidents du Texas se sont présentés séparément à la frontière du Nouveau-Brunswick sans déclarer leurs armes. Les deux hommes d'une cinquantaine d'années ont été arrêtés, ont reçu des amendes et ont été renvoyés aux États-Unis. Leurs armes ont été confisquées et détruites.

Lors de l'inspection, les agents ont découvert trois armes de poing, une carabine et un vaporisateur de poivre dans un des véhicules, et un revolver dans l'autre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine