Retour

Les troubles psychiatriques induits par le THC contrecarrés par des médicaments

Les troubles psychiatriques provoqués par une consommation de THC, le principal psychotrope de la marijuana, durant l'adolescence ont été contrés par une équipe ontarienne de chercheurs.

Le Dr Steven Laviolette et ses collègues de la Schulich School of Medicine & Dentistry de l'Université de Western Ontario ont eu recours à des produits pharmaceutiques pour bloquer les effets indésirables du THC.

La consommation chronique de marijuana durant l'adolescence est associée au développement de pathologies psychiatriques à l'âge adulte, notamment la schizophrénie.

Jusqu'à présent, les chercheurs ne saisissaient pas les mécanismes de ces effets sur le cerveau.

Son équipe a montré que l'exposition au THC pendant l'adolescence peut moduler l'activité d'un neurotransmetteur, appelé GABA, qui joue un rôle important dans la diminution de l'excitation des neurones dans le cortex frontal. S'il y a moins de GABA, le système nerveux devient hyperactif.

Renverser la tendance

L’équipe de recherche a utilisé des composés pharmaceutiques capables d'augmenter la quantité de GABA dans un modèle animal de schizophrénie. Elle a ainsi été capable d'inverser les effets néfastes du THC sur les anomalies comportementales et les altérations de l'activité neuronale, et donc de diminuer les symptômes apparentés à ceux de la schizophrénie.

La prochaine étape, selon les auteurs de ces travaux publiés dans la revue Scientific Reports, sera d'examiner la combinaison de cannabinoïdes et de composés pharmaceutiques qui pourrait être efficace et sécuritaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine