Devant un défi de taille devenu pratiquement impossible à surmonter à la suite de l'expulsion du défenseur central Victor Cabrera en première demie, l'Impact de Montréal a finalement baissé pavillon 2-0 devant les Whitecaps de Vancouver lors du match retour de la finale du Championnat canadien, mercredi.

Les Whitecaps ont donc gagné la Coupe des Voyageurs pour une première fois dans leur histoire grâce à un avantage de 4-2 au total des buts. Le match aller disputé il y a deux semaines au stade Saputo s'était soldé par un verdict nul de 2-2.

Privé de ses deux joueurs désignés Didier Drogba et Ignacio Piatti, tous les deux blessés, l'Impact avait besoin d'une victoire ou d'un nul de 3-3 ou plus au BC Place afin d'arracher le championnat aux Whitecaps.

La troupe de Frank Klopas a plutôt été neutralisée par les Whitecaps, qui ont pleinement profité de leur avantage numérique après l'expulsion de Cabrera. Le défenseur argentin a reçu des cartons jaunes aux 22e et 30e minutes.

Octavio Rivero, à la 40e, et Tim Parker, à la 53e, ont fait bouger les cordages pour les Whitecaps, qui représenteront donc à nouveau le Canada dans la Ligue des champions de la CONCACAF en 2016-2017. Les Whitecaps participent à la campagne 2015-2016 du championnat continental puisqu'ils ont formé la meilleure équipe canadienne en MLS en 2014.

L'Impact disputera son prochain match samedi contre le Toronto FC dans la Ville Reine. On s'attend à ce que Drogba soit en uniforme pour cette rencontre. L'absence de Piatti pourrait toutefois se prolonger.

Scénario cauchemardesque

Malgré un changement au schéma tactique, Klopas optant pour un 4-3-3 à la place du 4-2-3-1 habituel, l'Impact n'a pas généré beaucoup d'attaques dans la première demi-heure de jeu.

Kekuta Manneh a peut-être eu la plus belle occasion d'ouvrir la marque en début de match. Il a menacé le filet montréalais dès la deuxième minute. Cependant, le gardien de l'Impact Eric Kronberg a pu dévier sa frappe de la main gauche.

Kronberg s'est aussi imposé à la 24e minute sur un dangereux coup franc de Pedro Morales.

Déjà peu convaincant, l'Impact s'est retrouvé avec la corde au cou à la 30e minute quand Cabrera a reçu son deuxième carton jaune du match, et donc un carton rouge, pour avoir fait trébucher Rivero tout juste devant la surface de réparation montréalaise.

Les Whitecaps ont capitalisé dès la 40e minute après que Nigel Reo-Coker, inséré sur la ligne défensive en raison de l'expulsion de Cabrera, eut cafouillé sur une passe en retrait. Cristian Techera a récupéré le ballon et Kronberg a fait le premier arrêt, mais il n'a pu que ralentir la deuxième frappe de Techera, avant de voir Rivero pousser le ballon derrière la ligne des buts.

Manneh est passé bien près de doubler l'avance des locaux dès la 47e minute, mais Kronberg l'a à nouveau frustré grâce à une belle parade vers sa droite.

Ce n'était que partie remise pour les Whitecaps. Parker a creusé l'écart à la 53e minute en déviant de la tête le ballon après un coup de pied de coin de Morales.

Si l'Impact avait effacé un retard de 0-2 en fin de rencontre lors du match aller à Montréal, le scénario miraculeux n'a pu être répété cette fois-ci et les Whitecaps ont pu célébrer leur victoire devant leurs partisans.

Plus d'articles

Commentaires