Retour

Leur condo est envahi par l'odeur de marijuana d’un voisin depuis près de 5 ans

Des chandelles odorantes, des plaintes, un meilleur isolement, même une ordonnance de la cour : rien n'est venu à bout des odeurs de cannabis dans le condo de la famille Bradshaw, à Toronto.

Depuis près de cinq ans, la senteur de la marijuana fumée plusieurs fois par semaine par un voisin s’infiltre dans le logis, a raconté Paul Bradshaw à CBC.

Il en a parlé, en vain, à son voisin et aux gestionnaires de l’immeuble. Même une ordonnance de la cour, obtenue en 2015 par la copropriété, n’a rien donné.

M. Bradshaw s’inquiète particulièrement pour son fils de 7 ans, Sam.

« Cinq ans, c’est inacceptable, ajoute M. Bradshaw. On dirait que personne n’y porte attention. »

Un problème grandissant?

Aucune disposition de la Loi ontarienne sur les condominiums ne porte spécifiquement sur la fumée.

Certains condos ont des politiques pour encadrer la cigarette par exemple, mais ce n’est pas le cas pour l’immeuble de la famille Bradshaw.

Bob St. George, le président de la société de gestion de la copropriété, dit qu’il tente de faire appliquer l’ordonnance de la cour, mais sans chercher l’expulsion du voisin en cause.

À ce chapitre, M. St. George prévient que la légalisation de la marijuana prévue pour juillet prochain au Canada risque de créer « des problèmes considérables » pour les condos.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine