Retour

Lien entre cancer et travail : gain de cause pour trois femmes de C.-B.

La Cour suprême du Canada a tranché en faveur de trois travailleuses de la Régie de la santé du Fraser, en Colombie-Britannique, qui disent avoir développé un cancer du sein à cause de leur environnement de travail.

Les plaignantes, Katrina Hammer, Patricia Schmidt et Anne MacFarlan, sont d'anciennes employées du laboratoire de l'Hôpital Memorial de Mission.

La Cour suprême a donné raison aux femmes vendredi, en affirmant que la preuve soumise au tribunal a bel et bien établi un lien entre leur cancer du sein et leur milieu de travail.

Une affaire de longue date

La Commission des accidents du travail avait initialement rejeté la demande de compensation des femmes, en stipulant que le cancer du sein n'était pas une maladie liée à leur métier.

Un tribunal d'appel de la Commission a ensuite invalidé ces décisions en 2010 et 2011, en établissant un lien entre la maladie des trois employées de la santé et leur environnement de travail.

En 2013, un juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique a déclaré que cette dernière décision n'était pas raisonnable, puisqu'il n'existait pas suffisamment de preuves. Il a décidé que la cause devait être renvoyée devant le tribunal inférieur, car il était possible que de nouvelles preuves y soient présentées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine