Retour

LNH : Québecor tente de rassurer les amateurs de Québec

Au lendemain de l'annonce du choix de Las Vegas pour une équipe d'expansion de la Ligue nationale de hockey (LNH), le président-directeur général de Québecor, Pierre Dion, fait le tour des médias pour rassurer les amateurs de hockey et répéter que son entreprise demeure déterminée à ramener une équipe à Québec.

« Ça fait au-dessus de 20 ans qu'on patiente. On n'est pas à quelques mois près, continuons d'être patients. Québecor est déterminée plus que jamais », affirme Pierre Dion.

Pierre Dion souligne que les propos du commissaire de la LNH, Gary Bettman, lors de l'annonce, permettent de garder espoir pour Québec. La demande de Québec a été reportée, mise en attente, mais pas rejetée, insiste M. Dion.

« Ce sont des mots importants que Gary Bettman a lancés en voulant dire : on aime Québec, Québecor, on aime la candidature de la ville de Québec pour éventuellement joindre la LNH, mais ce n'est pas le bon timing. »

La fluctuation du dollar canadien et le déséquilibre des Associations de l'Est et de l'Ouest ont été invoqués mercredi pour expliquer la décision de mettre Québec à l'écart. En raison des facteurs énoncés, la candidature de Québec n'a pas été soumise au vote des gouverneurs, qui se sont penchés sur la recommandation du comité exécutif.

Prêts en tout temps

M. Dion soutient néanmoins que Québecor était prête à payer le prix demandé, soit 500 millions de dollars américains, pour obtenir une franchise si Québec avait été choisie.

« On était prêts à aller jusqu'au bout, mais on n'est pas arrivés aux discussions financières parce qu'il y a un ensemble de facteurs qui font qu'ils ont fait la sélection de Vegas et non de Québec, mais Québecor est un joueur sérieux qui veut aller jusqu'au bout. »

Le PDG Pierre Dion estime valides les raisons invoquées par la LNH et souligne par ailleurs que les critères importants concernant un amphithéâtre adéquat, des propriétaires sérieux et un marché de partisans demeurent remplis. Québecor se tient prête si le vent tournait en sa faveur.

« On sait dans le sport, des fois, ça peut aller très rapidement. La Ligue nationale sait qu'on est prêts, et nous, on va continuer les discussions. »

Il répète que le processus d'expansion a permis de franchir une première étape et de rapprocher Québecor de la LNH.

Devant le silence du maire de Québec par ailleurs, Pierre Dion mentionne que Régis Labeaume avait été mis au courant quelques jours auparavant de la décision de la Ligue nationale. M. Dion souligne qu'il a signifié au maire qu'il allait venir à Québec expliquer la position de Québecor.

Pour l'instant, Québec ne fait pas partie des plans de la LNH, qui n'a pas non plus annoncé de nouveau processus d'expansion. Le processus d'expansion de la LNH qui s'est conclu avec l'ajout d'une équipe à Las Vegas est le premier à survenir depuis 1997. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine