Retour

Lou Lamoriello devient directeur général des Maple Leafs de Toronto

Lou Lamoriello a démissionné de son poste de président des Devils du New Jersey pour devenir directeur général des Maple Leafs de Toronto.

En place depuis 28 ans, Lamoriello s'amène dans la Ville Reine pour combler le vide laissé par le congédiement de Dave Nonis à la fin de la saison dernière. Ses 28 saisons à la présidence des Devils constituent un record dans l'histoire de la LNH.

Lamoriello, 72 ans, devient le 16e directeur général de l'histoire des Maple Leafs. Durant son règne au New Jersey, il a inscrit son nom trois fois sur la coupe Stanley.

Son palmarès avec les Devils comprend aussi cinq titres de l'Association de l'Est et neuf titres de Division atlantique. Jusqu'en mai dernier, Lamoriello cumulait les rôles de directeur général et de président de l'équipe. Il avait laissé son poste de DG en mai dernier à Ray Shero. En trois occasions, il a également assumé la tâche d'entraîneur-chef.

Durant les décennies des années 1990 et 2000, les Devils ont présenté la deuxième fiche dans la LNH pour les victoires et les défaites.

Intronisé au Temple de la renommée en 2009, Lamoriello s'amène à Toronto pour travailler aux côtés du président Brendan Shanahan et du nouvel entraîneur-chef Mike Babcock. Il aura comme adjoint Mark Hunter, qui a quitté les Knights de London (OHL) pour se joindre aux Leafs tout juste avant le dernier repêchage.

Accueil estival

C'est donc pendant que les Jeux panaméricains battent leur plein à Toronto que les Maple Leafs ont tenu leur conférence de presse au Centre Air Canada.

Devant un parterre bondé de journalistes, Shanahan et Lamoriello ont d'abord remercié l'organisation des Devils qui leur a donné la permission d'entamer les négociations qui ont mené au déménagement surprise du plus fidèle des bâtisseurs de la franchise du New Jersey.

Shanahan est heureux de l'arrivée à Toronto de celui qui l'a repêché et qui lui a donné sa première chance dans la LNH.

« Il sera un très bon mentor pour nous tous. Il a déjà aidé et influencé beaucoup de monde, y compris moi, et même après mon départ du New Jersey », a dit Shanahan en réponse à une question sur sa motivation.

Lamoriello est content de cette nouvelle occasion. « Brendan a fait preuve d'un bel entêtement pour me convaincre. Si je dois envoyer quelqu'un en mission quelque part, je sais qu'il vous convaincra de le suivre », a lancé le nouveau DG.

Sur le fait qu'il arrive dans une équipe déjà formée et récemment mise en place, Lamoriello s'est dit très à l'aise avec les individus qui composent la direction hockey. « C'est comme si je les avais embauchés moi-même. »

Lamoriello a reconnu que le fait de quitter les Devils n'avait pas été un choix facile.

« Ce qui est facile n'en vaut pas la peine. N'importe qui peut le faire. Il n'y a rien de différent ici aujourd'hui que ce qui a animé toute ma carrière. Je vise toujours le succès. J'espère y contribuer. Le succès vient avec le travail et avec chaque geste que l'on pose pour y parvenir. »

Lamoriello a insisté sur le fait qu'il était primordial d'instaurer une culture d'imputabilité et de responsabilité pour ramener les Maple Leafs parmi les meilleures équipes de la LNH.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine