Retour

Louis C.K. et Steven Seagal accusés d'inconduites sexuelles et de harcèlement

L'humoriste Louis C. K. et l'acteur Steven Seagal sont accusés d'inconduites sexuelles et de harcèlement sexuel par plusieurs femmes.

Dans un article du New York Times, deux femmes racontent que Louis C.K. s'est dénudé devant elles, d'autres ont dit qu'il se masturbait devant elles, ou au téléphone, ou leur a demandé s'il pouvait le faire. Cinq femmes, dont les humoristes Dana Min Goodman, Abby Schachner, Julia Wolov et Rebecca Corry, ont témoigné dans le reportage du quotidien new-yorkais.

Ce matin, la première du film controversé de Louis C.K., I Love You, Daddy, a été annulée à la dernière minute. Le populaire humoriste a également annulé sa participation de vendredi à l'émission The Late Show With Stephen Colbert.

L'agent de Louis C.K. n'a pas répondu aux demandes d'entrevue de l'Associated Press. Un autre agent a dit au New York Times que l'humoriste ne commenterait pas leur reportage.

De son côté, Portia de Rossi affirme sur son compte Twitter que Steven Seagal a tenté d'avoir une relation sexuelle avec elle sans son consentement. Elle a ajouté que l'acteur l'avait menacée lors d'une audition.

« Il m'a dit à quel point il était important d'avoir une proximité en dehors des plateaux pendant qu'il me faisait asseoir et qu'il défaisait la braguette de son pantalon de cuir. Je suis partie en courant et j'ai appelé mon agente, a-t-elle poursuivi. Impassible, elle m'a répondu : "Ah, je ne savais pas s'il était ton type ou pas" », a affirmé la comédienne.

Contactés par l'AFP, tant l'avocat que l'agent ou la maison de production de Steven Seagal, aujourd'hui âgé de 65 ans, se sont abstenus de tout commentaire.

Vendredi, la comédienne Julianna Margulies avait raconté, lors d'une émission de radio, avoir été harcelée par Seagal il y a près de 30 ans dans une chambre d'hôtel à New York. Seagal avait déjà été accusé de harcèlement sexuel, notamment par l'actrice Jenny McCarthy, il y a plusieurs années.

Il avait été assigné en justice par deux fois pour des accusations similaires en 2001 et 2010. Dans la première affaire, le jury n'a pas condamné l'acteur, et dans la seconde, la victime présumée s'est désistée de son action.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine