Retour

Manifestations sous tension à Paris et dans le monde

À deux jours de l'ouverture des débats parlementaires sur la réforme du Code du travail, des milliers de manifestants se sont rassemblés dans plusieurs villes françaises en ce 1er mai, fête des Travailleurs. Des manifestations similaires ont également été tenues dans d'autres grandes villes du monde, dont une à Istanbul, qui s'est soldée par la mort d'un protestataire.

À Paris, les syndicats et les organisations étudiantes, rejoints par le collectif Nuit Debout, ont défilé à Paris contre la pauvreté salariale et sociale, exigeant le retrait du projet de loi sur la réforme du Code du travail.

Des incidents ont éclaté en amont du défilé. Des manifestants cagoulés, casqués, ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué avec des tirs de gaz lacrymogène. Les tensions se sont poursuivies tard dans la soirée.

D'autres débordements, moins importants ceux-là, ont été signalés ailleurs au pays, mais selon le ministère de l'Intérieur, les autres rassemblements se sont généralement déroulés dans le calme à Rennes, à Bordeaux, à Lille ou à Lyon. Sur quelque 84 000 manifestants au total, 18 ont été arrêtés par les forces de l'ordre.

Ailleurs dans le monde...

  • En Turquie, la police a utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser des manifestants. Environ 200 personnes ont été arrêtées. Un homme de 57 ans est mort en traversant une rue du centre-ville d'Istanbul, écrasé par un véhicule antiémeute. Une enquête a été ouverte.
  • En Corée du Sud, des dizaines de milliers de personnes ont protesté contre une réforme des conditions de travail qui prévoit de faciliter les licenciements.
  • À Cuba, selon la presse officielle, quelques 600 000 personnes ont défilé pour dénoncer une « campagne » en cours pour « déstabiliser » les gouvernements de gauche en Amérique latine, notamment au Brésil et au Venezuela.
  • Au Salvador, des milliers de travailleurs ont défilé dans les rues de la capitale pour réclamer de meilleurs salaires.
  • D'autres manifestations se sont également déroulées dans le calme en Russie, en Pologne, en Espagne et en Italie, notamment.

Plus d'articles

Commentaires