Retour

Manon Massé souhaite être l'aspirante première ministre pour Québec solidaire

PRIMEUR - Manon Massé envisage depuis maintenant « plusieurs mois » d'être la prochaine candidate de Québec solidaire au poste de première ministre.

Un texte de Hugo Lavallée, correspondant parlementaire à Québec

En juin dernier, Gabriel Nadeau-Dubois avait déclaré que, si les membres de son parti le sollicitaient, il serait prêt à être le prochain candidat au poste de premier ministre de Québec solidaire. « C'est sûr que je ne reculerai pas », avait-il indiqué à La Presse canadienne.

À l'aube de la dernière rentrée parlementaire automnale avant les prochaines élections générales, l'autre porte-parole du parti, Manon Massé, révèle elle aussi avoir un intérêt pour le poste.

« C'est quelque chose que j'ai envisagé depuis déjà plusieurs mois », a confié Mme Massé en entrevue à Radio-Canada, tout en précisant qu'« il y a encore loin de la coupe aux lèvres ».

Si Québec solidaire compte deux porte-parole, un homme et une femme, une seule personne pourra représenter le parti aux prochains débats des chefs et devenir premier ministre, le cas échéant.

« Je dirais que, autant Gabriel que moi, d'une part on a la confiance de nos membres, [et d'autre part] on est prêts à faire ça », a assuré Mme Massé.

Course inévitable?

Dans la mesure où les deux porte-parole du parti souhaitent être candidats au poste de premier ministre, faudra-t-il organiser une course à la direction? « Pas nécessairement », soutient Manon Massé.

« D'échanger, de discuter, de trouver ce qui est le meilleur pour le Québec, pour notre parti, c'est des pratiques qu'on a. Par le passé, ça s'est passé de différentes façons et on commence justement à réfléchir ensemble sur la question du processus », explique-t-elle.

Les députés du parti et les membres du Comité de coordination national de Québec solidaire discuteront d'ailleurs de la question cette fin de semaine lors d’une rencontre en Estrie pour préparer la rentrée parlementaire.

« On entame des discussions pour déterminer quelles seront les balises du processus de sélection », a expliqué l'attachée de presse de Québec solidaire, Stéphanie Guévremont.

Précédemment, Amir Khadir, qui était co-porte-parole de la formation politique avec Françoise David, avait proposé que Mme David devienne la candidate de Québec solidaire au poste de première ministre. Les membres du parti avaient ensuite avalisé sa proposition.

Plus d'articles

Commentaires