Retour

Marcel Aubut s'excuse auprès de toutes les personnes qu'il aurait pu blesser


L'ex-président du Comité olympique canadien, Marcel Aubut, qui a quitté ses fonctions la semaine dernière à la suite du dépôt d'une plainte pour harcèlement sexuel, offre ses excuses « sans réserve » aux personnes qui ont été blessées par son comportement et dit assumer l'entière responsabilité de ses gestes.

« J'ai énormément de peine et je regrette d'avoir blessé autant de personnes qui ne le méritaient certainement pas. J'espère qu'un jour ces personnes sauront me pardonner », a-t-il lancé lors d'une déclaration aux médias à Montréal, ce midi.

Après avoir démissionné du Comité olympique canadien il y a une semaine, Marcel Aubut indique qu'il quittera également le cabinet d'avocats BCF, une décision qui « l'attriste beaucoup ». Il affirme toutefois que l'intérêt du cabinet doit passer avant le sien.

M. Aubut annonce qu'il prendra un temps d'arrêt, qu'il veut mettre à profit pour faire une « véritable introspection ». Il affirme vouloir devenir une meilleure personne.

« J'ai déjà commencé à consulter les meilleurs experts, qui me permettront de changer mes comportements », a-t-il déclaré.

Il a également tenu à remercier sa femme et ses trois filles pour leur soutien, et pour l'avoir convaincu, a-t-il dit, de « leur amour indestructible ».

M. Aubut s'est dit fier de ce qu'il avait accompli. Il affirme vouloir continuer à avoir une vie professionnelle fructueuse, tout en étant au diapason de la société, laquelle, note-t-il, a changé.

Il s'agit de sa première déclaration publique depuis sa démission. Me Aubut a refusé de répondre aux questions des journalistes et n'accordera pas d'entrevue.

Dans un communiqué publié après la conférence de presse, le cabinet d'avocats BCF a souligné la démarche de Marcel Aubut et l'a félicité pour avoir reconnu ses torts et assumé sa responsabilité après ces allégations de harcèlement sexuel.

« Nous saluons ce geste sans aucun doute très difficile dans les circonstances. Il aborde ce nouveau chapitre important de sa vie entouré de ses proches et nous lui souhaitons la meilleure des chances », a écrit le cabinet d'avocats.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine