TORONTO - On nous avait promis un duel de gardiens et une confrontation Crosby-Ovechkin. C'est finalement Brad Marchand, avec deux buts, qui sort le grand héros de cette demi-finale remportée 5-3 par le Canada contre la Russie à la Coupe du monde de hockey, à Toronto.

Un texte de Jean-Patrick Balleux

"Quand vous gagnez un match de cette importance, c'est une sensation extraordinaire", a dit Marchand. La première étoile du match n'a pas manqué de lancer des fleurs à Sidney Crosby. 

"Une des choses qui fait de lui un joueur aussi bon est son niveau de détermination. Il trouve toujours le moyen de jouer un rôle dans les matchs importants."

Ce rôle, Crosby l'a rempli à merveille en échec avant à 7 min 40 s de la première période. Le no 87 a volé la rondelle de Dmitry Kulikov pour ensuite mystifier Sergei Bobrovsky. Un troisième filet pour Sid the Kid dans ce tournoi. 

Le score de 1-0 en faveur du Canada a tenu jusqu'à 8:47 de la deuxième période. Une douche froide a ensuite glacé la foule du Centre Air Canada. Une douche à deux pommeaux.

Nikita Kucherov a déjoué Carey Price d'un angle fermé lors d'une descente à deux contre un avec Vladislav Namestnikov. Puis, en fin de période, le gardien du Canadien a été déjoué une deuxième fois. Evgeny Kuznetsov a redirigé dans son filet un disque volant dont l'origine remontait au tir d'Ivan Telegin.

Les Canadiens ont toutefois répliqué 72 secondes plus tard. Crosby a mis la table pour Marchand avec une passe transversale précise, permettant à la foule de recommencer à célébrer.

"C'était un but important parce que nous contrôlions le jeu et faisions beaucoup de bonnes choses, mais nous étions en arrière 2-1", a noté Crosby au sujet du but de Marchand. 

"C'était positif dans le vestiaire, a confié Marc-Édouard Vlasic au sujet de la 2e pause. On avait des chances, c'était 2-2 et avec 20 minutes pour gagner le match, on s'est dit ce qu'il fallait faire, et on l'a fait!"

Relance canadienne

En début de troisième période, toujours avec l'aide de Patrice Bergeron et Crosby, Marchand redonnait vie aux amateurs avec sa seconde réussite de la soirée.

D'autres trios se sont alors illustrés. Corey Perry s'est offert son deuxième du tournoi en lançant par-dessus un Bobrovsky allongé sur la glace et quelque peu dépassé. Marc-Édouard Valsic et Logan Couture ont mérité des mentions d'aide sur le but.

Puis, profitant du travail d'écran de Getzlaf et Stamkos, John Tavares a attendu le bon moment pour décocher un tir balayé. Bobrovsky n'a rien vu de la scène du crime.

Artemi Panarin a déjoué Price avec sept secondes à écouler au cadran, mais c'était sans importance.

"On jouait bien. Les Russes n'avaient aucune chance de maintenir le rythme, a estimé Mike Babcock avec la victoire des siens 5-3 pour assurer une place en finale. Les gardiens de but dans ce tournoi font des choses spectaculaires. Ils peuvent maintenir leur équipe dans les matchs pour de longues périodes."

Price a fait face à 34 tirs contre 47 pour son vis-à-vis Bobrovsky.

"Price est l'un des meilleurs au monde et Bobrovsky est l'un des meilleurs du tournoi. Il l'a encore une fois prouvé aujourd'hui", a dit Marc-Édouard Vlasic, dont le travail défensif avec Shea Weber mérite d'être souligné. Ensemble, ils ont permis de museler Alex Ovechkin.

Même l'entraîneur des Russes l'a remarqué. "Si on a perdu aujourd'hui, ça veut dire qu'ils ont très bien fait", a laissé entendre Oleg Znarok par le biais de sa traductrice.

Qui sera de la finale?

Le Canada affrontera, la semaine prochaine, le gagnant de l'autre demi-finale prévue dimanche après-midi entre la Suède et l'Europe. Le tour ultime sera disputé dans une formule 2 de 3 qui commencera mardi.

La Ligue nationale avait confirmé peu avant la rencontre la blessure au bas du corps de Pavel Datsyuk. Il avait raté l'échauffement d'avant-match de la Russie. L'ancien membre des Red Wings de Détroit était l'un des meilleurs pointeurs de son équipe avec deux passes dans le tournoi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine