La Québécoise Marie-Michèle Gagnon est montée sur la troisième marche du podium, lundi, au slalom de la Coupe du monde de Crans Montana en Suisse.

Onzième à l'issue de la première manche (44,04 s), l'athlète de 26 ans, originaire de Lac-Etchemin, a signé le 2e temps du second parcours (45,66 s) pour mettre la main sur la 3e place. C'est son premier podium en Coupe du monde depuis sa victoire dans le super-combiné d'Altenmarkt en janvier 2014.

« J'ai tenté de changer beaucoup de choses en première moitié de saison, mais les résultats n'ont pas suivi. J'ai profité de la pause pour rentrer à la maison et passer du temps avec ma famille. Ça m'a fait du bien, et aujourd'hui j'ai juste essayé de m'amuser. C'est comme ça que je skie le mieux. J'ai eu beaucoup de plaisir ici dans la poudreuse. C'était vraiment une belle journée », a indiqué Gagnon, évidemment satisfaite.

« La visibilité n'était pas au mieux, c'était parfois difficile, mais disons que ça ressemblait à du ski de printemps. Certaines portes étaient plus creusées que d'autres, mais les préposés à la piste ont fait du bon travail », a conclu Gagnon.

Avec un chrono combiné de 1 min 29 s 70/100, elle a terminé à 50 centièmes de la gagnante, l'Américaine Michaela Shiffrin (1:29,20), et à 5 infimes centièmes de la Française Nastasia Noens, qui a terminé 2e.

Gagnante des deux premières épreuves de la saison et championne mondiale et olympique en titre de la spécialité, Shiffrin s'est ainsi offert tout un retour à la compétition, deux mois après s'être blessée au genou droit.

La troisième place de Gagnon lui vaut 60 points au classement de la Coupe du monde, où elle occupe le 10e échelon avec 190 points, très loin dernière la meneuse de la spécialité, la Suédoise Frida Hansdotter (545 pts), sixième de l'épreuve du jour.

Neuvième après la manche initiale, l'Ontarienne Erin Mielzynski n'a pas rallié l'arrivée de la seconde.

Prévue à Maribor, en Slovénie, à la fin du mois de janvier, cette course du grand cirque blanc a été ajoutée au programme de Crans Montana il y a une dizaine de jours.

En revanche, la descente de Crans-Montana, prévue samedi puis remise à dimanche, aura finalement lieu vendredi à La Thuile, en Italie. La station de Val d'Aoste, qui accueille une étape de la Coupe du monde pour la première fois, présentera aussi une descente samedi et un super-G vendredi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité