Retour

Marijuana : 62 comptoirs de vente font appel

Une commission de dérogation entendra les arguments des propriétaires de 62 comptoirs de vente de marijuana qui n'ont pas obtenu de licence d'exploitation de la Ville de Vancouver.

En juin 2015, le conseil municipal a décidé de réglementer les commerces qui proposent du cannabis médicinal à leurs clients, en leur demandant entre autres d'être à plus de 300 m des écoles ou des centres communautaires. Leur redevance s'élève également à 30 000 $ par an.

À la fin octobre, seul 6 % de ces commerces avaient obtenu une licence d'exploitation.

Un des comptoirs qui fait appel, la BC Pain Society de Commercial Drive, souligne que les clients apprécient ses prix avantageux et sa proximité à une station du métro SkyTrain.

Son propriétaire, Chuck Varabioff, met aussi en avant l'accès aux personnes handicapées offert par son magasin et que ses clients peuvent se garer facilement dans un parc de stationnement.

La commission de dérogation entendra les demandes des comptoirs de vente de marijuana à partir de mercredi et jusqu'au mois de novembre. Entre temps, les commerces peuvent continuer de vendre du cannabis médicinal, mais devront arrêter de le faire si leur appel est infructueux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards