Retour

Marijuana : les achats en ligne devront passer par une filiale de la SAQ

Le gouvernement du Québec compte déposer jeudi son projet de loi pour encadrer la légalisation de la marijuana. Il autorisera la vente en ligne du cannabis. Radio-Canada a appris que les consommateurs devront par contre obligatoirement acheter le produit par l'entremise de la filiale de la Société des alcools mandatée pour vendre la marijuana. De plus, selon nos informations, Postes Canada aura le monopole de la distribution des achats en ligne.

Un texte de Sébastien Bovet, correspondant parlementaire à Québec

Le gouvernement prévoit ouvrir une vingtaine de succursales pour vendre la marijuana à travers le Québec. La raison d’être de cette filiale ne fera aucun doute, puisque le mot « cannabis » se retrouvera dans son nom.

Les consommateurs pourront aussi faire leurs achats en ligne, mais en passant obligatoirement par le site Internet de la filiale de la SAQ. L’encadrement de la vente en ligne est un défi en particulier pour la distribution du cannabis une fois qu’il a été acheté sur Internet.

En effet, si on présume que l’acheteur a 18 ans, c’est-à-dire l’âge légal pour se procurer et consommer de la marijuana, comment s’assurer que celui ou celle qui reçoit la livraison est majeur? La distribution des achats en ligne sera donc étroitement encadrée.

Selon nos informations, Postes Canada aura le monopole de la distribution et aura l’obligation de s’assurer qu’elle livre la marchandise à une personne majeure.

L’acheteur du cannabis ne devra pas obligatoirement recevoir lui-même la livraison à domicile ou au comptoir postal. Mais le facteur ou l’employé de Postes Canada devra exiger une pièce d’identité prouvant que celui ou celle qui reçoit le colis a plus de 18 ans. De plus, pour recevoir la marchandise, cette personne devra présenter le bon de commande de l’achat en ligne.

Un encadrement aux multiples ramifications

Depuis des mois, l’encadrement de la légalisation de la marijuana constitue un véritable casse-tête pour le gouvernement. Les différentes mesures qui seront annoncées ont provoqué des débats animés au sein de caucus.

Plusieurs modalités ont été évoquées ces derniers mois et devraient être confirmées au cours des prochaines heures :

- âge légal d’achat et de consommation : 18 ans- interdiction de cultiver des plants à domicile- tolérance zéro au volant- interdiction de consommer sur les campus des cégeps et des universités.

Par ailleurs, selon nos informations, le gouvernement s’engagera à investir 25 millions de dollars de plus chaque année pendant cinq ans dans la prévention de la dépendance aux drogues.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine