Retour

Mark Arendz devient le premier Canadien médaillé d'or en parabiathlon

Le Canadien Mark Arendz a écrit une page d'histoire vendredi, à Alpensia, quand il est devenu le premier Canadien à gagner une médaille d'or en parabiathlon aux Jeux paralympiques. Ses compatriotes Collin Cameron et Brittany Hudak ont quant à eux remporté le bronze dans leur catégorie respective.

Arendz a triomphé au 15 km en position debout grâce à un chrono de 42 min 52 s 2/10. Le Canadien a été dominant du début à la fin de l'épreuve et n’a manqué aucune des 20 cibles qu'il devait atteindre au champ de tir.

En plus d'offrir une première médaille d’or au Canada en parabiathlon, il remporte une épreuve paralympique pour la première fois de sa carrière, lui qui compétitionne aussi en paraski de fond.

Cette médaille d'or lui permet d'en ajouter une sixième à son palmarès, une quatrième en Corée du Sud. À Pyeongchang, Arendz, 28 ans, avait auparavant récolté une médaille d'argent et deux de bronze. L'une de ces dernières avait été arrachée à égalité au 3e rang en paraski de fond.

« Chaque fois que je posais le pied sur ce podium, je me disais : "Je veux entendre les mots champion paralympique et mon nom, puis écouter l’hymne national", a déclaré le vainqueur. J’ai vu la feuille d’érable sur la plus haute marche du podium avec mes coéquipiers quelques fois maintenant […] mais d’être là moi-même est un sentiment incroyable. »

Amputé du bras gauche à l'âge de 7 ans, Arendz avait déclaré avant le début des Jeux qu'il voulait gagner la première médaille d’or paralympique en biathlon dans l'histoire du Canada.

À Sotchi, en 2014, il avait également obtenu deux médailles (une d'argent et une de bronze).

Le Prince-Édouardien a remporté cinq médailles aux Championnats du monde paranordique en février à Finsterau, en Allemagne [trois en biathlon et deux en ski de fond].

Le Français Benjamin Daviet (43:50,5), qui avait été sacré champion lors des deux autres épreuves de parabiathlon, a pris la 2e position. Il avait également reçu l’argent après le 20 km de paraski de fond.

Le vétéran norvégien de 34 ans Nils-Erik Ulset (44:06,7) est arrivé en 3e position.

Collin Cameron récolte une deuxième médaille

Plus tôt, le Canadien Collin Cameron a remporté la médaille de bronze au 15 km en position assise du parabiathlon.

L'athlète originaire de Sudbury, en Ontario, a ainsi récolté une deuxième médaille en Corée du Sud après celle de bronze qu'il a acquise au 7,5 km de parabiathlon.

Cameron a parcouru la distance en 50 min 59 s et 1/10. Il n’a raté qu’une seule de ses 20 cibles, à sa deuxième présence au champ de tir.

Le skieur de 29 ans avait aussi terminé au pied du podium au sprint de 1,1 km de paraski de fond mercredi.

« J'ai un peu un sentiment de rédemption. Après la journée du sprint, je la voulais vraiment, celle-là », a affirmé le Canadien tout de suite après la course.

Cameron, un ancien joueur de parahockey sur glace, en est seulement à sa troisième année avec l’équipe nationale de parabiathlon et de paraski de fond.

L’Allemand Martin Fleig (49:57,2) a été couronné champion paralympique de l'épreuve. Il a été l’un des deux skieurs à être parfait au tir avec l’Américain Aaron Pike (6e).

Un autre représentant des États-Unis, Daniel Cnossen (50:42,7), a fini au 2e rang. Il a ainsi acquis sa cinquième médaille à Pyeongchang (une d’or, trois d’argent et une de bronze). L’Américain s’est démarqué autant en paraski de fond qu’en parabiathlon.

Du côté des femmes, en position assise, l'Allemande de 46 ans Andrea Eskau a mis la main sur la 13e médaille paralympique de sa carrière, sa 8e d’or, avec une victoire au 12,5 km du parabiathlon.

L’athlète, qui soufflera 47 bougies le 21 mars prochain, se spécialise en ski de fond et en cyclisme. Elle a participé à trois Jeux paralympiques d’hiver et trois autres d’été.

Brittany Hudak également en bronze

Après plusieurs tentatives infructueuses en Corée du Sud, la Canadienne Brittany Hudak est finalement montée sur un podium aux Jeux paralympiques.

La parabiathlonienne de 24 ans a réalisé un parcours parfait au champ de tir et a décroché la médaille de bronze au 12,5 km en position debout. Elle a conclu en 41:20,7.

À ses deuxièmes Jeux, l’athlète originaire de la Saskatchewan a ainsi remporté sa première médaille paralympique.

Une autre représentante de l'unifolié, Emily Young (43:18,5), a pris le 7e échelon. Partie deux minutes plus tôt, elle a pu aider sa coéquipière Hudak dans les derniers instants de l'épreuve.

« Dans le dernier droit, je savais que ça allait être serré, et voir Emily [Young] en avant de moi, elle m’a tiré tout le long du parcours en me criant [des encouragements] », a raconté Hudak.

Elle a été devancée par deux athlètes neutres paralympiques. Anna Milenina (38:56,8) et Ekaterina Rumyantseva (39:00,6) ont obtenu l’or et l’argent.

Milenina a gagné des médailles (deux d’or et trois d’argent) dans chacune des cinq épreuves de parabiathlon et de paraski de fond auxquelles elle a participé à Pyeongchang.

Rumyantseva, pour sa part, avait gagné trois épreuves avant sa médaille d’argent vendredi.

Plus d'articles