Après 16 saisons avec le Canadien de Montréal, Andrei Markov relève un nouveau défi : la Ligue continentale de hockey (KHL). C'est ce qu'a annoncé le vétéran défenseur de 38 ans après que le Tricolore eut confirmé dans un communiqué jeudi qu'il ne sera pas de retour avec l'équipe la saison prochaine.

Markov n’a pas voulu en dire plus sur sa nouvelle destination en conférence téléphonique, sinon qu’il sait où il aboutira, mais qu’il n’a pas encore signé de contrat.

L'arrière semblait émotif lorsqu'il a pris la parole en après-midi. « Même le jour de mon mariage, je n'étais pas aussi nerveux », a-t-il dit en ouverture, faisant référence à son union qui s'est déroulée plus tôt au mois de juillet.

Questionné à maintes reprises à propos de ses pourparlers contractuels avec le directeur général Marc Bergevin, Markov n'a pas voulu en faire l'étalage sur la place publique. Il a cependant affirmé qu'il était en faveur d'un pacte d'une saison pour demeurer à Montréal.

« C'est difficile, a-t-il confié. Je l'ai clairement dit à la fin de la dernière campagne que je voulais rester avec le Canadien de Montréal pour le reste de ma carrière, mais ça n'arrivera pas. C'est la business. »

Markov a tenu à préciser que la retraite n'était pas dans ses pensées pour le moment et qu'il « ne se voyait pas enfiler un autre uniforme que celui du Tricolore ». Sans surprise, certaines formations de la LNH l'ont contacté depuis que le marché des joueurs autonomes bat son plein.

Le principal concerné n'écarte pas un retour à Montréal. « On ne sait jamais. Je ne ferme pas la porte à la LNH ni au Canadien, mais aujourd'hui, je retourne en Russie. »

Markov n'a affiché aucune antipathie face aux dirigeants de l'organisation, malgré le fait qu'il aurait souhaité que son séjour au Québec se prolonge pour une 17e saison. Il se considère chanceux d'avoir eu l'occasion d'évoluer dans ce marché et heureux d'avoir été adopté par les supporteurs montréalais.

« J'ai toujours été bien traité et je suis fier d'avoir été un joueur du Canadien durant 16 années. Je respecte leur décision, je suis un adulte », a-t-il révélé, en prenant soin d'ajouter que le Canadien ne doit pas être pointé du doigt dans ce dossier.

Un carrière portée vers l'attaque

En 990 matchs dans l’uniforme du Bleu-blanc-rouge, Markov a inscrit 572 points, dont 119 buts, ce qui le place au 2e échelon des défenseurs du club à ce chapitre à égalité avec Guy Lapointe.

Il a aussi participé à 89 rencontres de séries éliminatoires au cours desquelles il a amassé 32 points.

Le CH a repêché Markov au sixième tour, 162e au total, de l’encan de 1998. Il est devenu citoyen canadien en juillet 2010.

Plus tôt ce mois-ci, Bergevin avait laissé sous-entendre que la porte allait éventuellement se fermer si Markov restait campé sur sa position.

Lors d’un point de presse en marge de la prolongation de contrat accordée au gardien Carey Price, Bergevin s’était montré on ne peut plus clair sur ses intentions envers un des piliers de l’équipe la saison dernière.

« J’ai fait savoir [à Markov] que nous voulions qu’il revienne, mais nous ne pouvons aller que jusqu’à un certain point », avait-il noté.

Les signes d’une rupture imminente sont apparus au cours des dernières semaines. Ils ont culminé avec la mise sous contrat mardi du défenseur suisse Mark Streit, qui a accepté à 39 ans une entente d’une saison.

Streit a d’ailleurs admis du bout des lèvres que l’absence du Russe – qui devrait grandement accroître son temps de jeu en avantage numérique – a fait partie de sa réflexion.

« Ç’a été un facteur, mais pas le principal », a-t-il reconnu.

Le propriétaire Geoff Molson a remercié Markov pour les services qu’il a rendus à l’organisation.

« Il aura sans doute été l'un des meilleurs défenseurs de l'histoire de l'équipe. Andrei a été un modèle de dévouement pour le grand sport qu'est le hockey.

« Son engagement envers notre équipe a été inégalé, comme en font preuve ses retours après trois graves blessures qui auraient pu mettre fin à sa carrière. J'aimerais souhaiter à Andrei la meilleure des chances pour la prochaine étape de sa carrière. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine