Retour

Médecins sans frontières se retire du nord du Yémen

Médecins sans frontières (MSF) a décidé de se retirer du nord du Yémen en raison de ce qu'il appelle les « bombardements aveugles et les garanties douteuses » de la coalition saoudienne qui combat les rebelles chiites du pays.

L'organisation humanitaire internationale a précisé par voie de communiqué, jeudi, qu'une attaque cette semaine contre un hôpital qu'elle appuie dans la région a fait 19 morts et 24 blessés.

Cela alourdit le bilan de l'attaque de lundi contre l'hôpital Abs, dans le gouvernorat de Hajjah, après la mort de certains blessés. On faisait tout d'abord état de 11 morts.

MSF affirme que cette attaque est la « quatrième et la plus mortelle contre un établissement appuyé par MSF pendant cette guerre » au Yémen.

MSF explique que les frappes aériennes dans le nord du pays, un fief des rebelles houthis, se sont intensifiées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine