Retour

Melania Trump : de top-modèle à première dame des États-Unis

Donald Trump emménagera à la Maison-Blanche avec sa femme Melania, que l'on a peu vue et entendue durant la campagne présidentielle. Alors, qui est la future première dame des États-Unis? Portrait.

DE MELANIJA À MELANIA

Melania est née dans la Yougoslavie communiste en 1970 sous le nom de Melanija Knauss. Son village d'enfance, Sevnica, se trouve aujourd'hui en Slovénie.

À 16 ans, elle fait son entrée dans l'industrie du mannequinat, puis ira travailler à Milan, en Italie, et ensuite à Paris.

La jeune Melanija fera une pause dans sa carrière pour entreprendre des études en design et en architecture dans une université de Slovénie. Elle ne terminera cependant pas ses études pour revenir au mannequinat.

En 1996, elle s'installe à New York pour poursuivre sa carrière. Elle fera la couverture de magazines à grand tirage, dont VogueHarper's Bazaar et le New York Magazine, et apparaîtra dans des publicités télévisées.

Plus tard, après sa rencontre avec Donald Trump, elle se lancera en affaires avec une entreprise de création de bijoux et ensuite de cosmétiques, comme le montre cette publicité.

SA RENCONTRE AVEC DONALD

C'est à l'occasion d'une soirée organisée par le patron d'une agence de mannequins qu'elle rencontrera Donald Trump pour la première fois, en 1998, à New York.

« Il voulait mon numéro, mais il était avec quelqu'un. Alors, évidemment, j'ai refusé », a-t-elle raconté à un média américain. Malgré tout, Donald lui donnera ses numéros de téléphone et elle le rappellera.

En 1999, une journaliste du New York Times lui a demandé comment elle verrait son rôle de première dame si son copain de l'époque, Donald Trump, devenait président.

Melania obtiendra la nationalité américaine en 2006, un an après son mariage avec le magnat de l'immobilier. Elle adoptera le nom de son mari.

« Nous avons une belle relation. J'ai ma propre personnalité, il a sa propre personnalité. Et je pense que c'est très important. Je ne veux pas le changer et il ne veut pas me changer », a-t-elle expliqué dans une entrevue accordée cet hiver.

Elle a un garçon âgé de 10 ans avec Donald Trump, Barron William.

HISTOIRE DE PLAGIAT

En juillet dernier, le discours de Mme Trump à la convention républicaine a fait l'objet de nombreuses critiques pour les similitudes avec un discours que Michelle Obama a prononcé en 2008.

La rédactrice de son discours, une employée du clan Trump, écrira une lettre pour avouer que c'était elle la responsable de ce plagiat, que vous pouvez revoir ici.

MELANIA, LA SLOVÉNIE ET LE FRANÇAIS

Depuis près de deux siècles, toutes les premières dames des États-Unis sont nées avec la citoyenneté américaine.

L'Européenne Melania sera donc la première femme d'origine étrangère à occuper cette fonction depuis l'Anglaise Louisa Adams, femme du président John Quincy Adams (1825-1829).

Comme nombre d'Européens, Melania parle plusieurs langues. En plus de l'anglais et de sa langue natale, le slovène, Melania dit qu'elle parle l'italien, l'allemand... et le français. 

C'est ce que l'on pourra vérifier lorsqu'elle viendra en visite officielle au Canada, passage obligé pour les nouveaux présidents américains et leur conjointe.

Plus d'articles