Retour

Meurtre de Baylee Wylie : Devin Morningstar coupable de meurtre prémédité

Le jury au procès de Devin Morningstar à Moncton, au Nouveau-Brunswick, a rendu vendredi un verdict de culpabilité contre lui pour meutre au premier degré et incendie criminel.

Le jeune homme de 19 ans est l'une des trois personnes accusées d'avoir tué Baylee Wylie et incendié son logement, rue Sumac, en décembre dernier. 

Les jurés étaient séquestrés depuis mercredi. Ils ont délibéré pendant plus de 20 heures. Plusieurs membres de la famille Wylie ont éclaté en sanglots en entendant le jury rendre le verdict. Des membres du jury ont aussi pleuré peu après.

Devin Morningstar lui-même n'a montré aucune émotion à ce moment. Il a salué sa famille d'un signe de la tête en sortant du tribunal. Il sera de retour en cour le 11 janvier pour connaître sa peine. Sa mère a fondu en larmes.

Nos journalistes rapportent ci-dessous les faits saillants des procédures : 

En livrant ses instruction au jurés, le juge Jack Walsh avait expliqué qu'ils pouvaient le reconnaître non coupable ou coupable d'homicide involontaire, de meurtre non prémédité ou de meurtre prémédité.

La défense a présenté ses derniers arguments mardi. Selon l'avocat de la défense, Devin Morningstar est tombé dans un coup monté destiné à faire de lui le bouc émissaire.

La Couronne, pour sa part, a rappelé que l'accusé a reconnu avoir poignardé la victime trois fois et qu'il était au courant de l'incendie. Selon le procureur de la Couronne, Devin Morningstar est coupable des deux accusations qui pèsent sur lui.

Les deux autres accusés dans cette affaire sont Tyler Noel, 19 ans, qui doit subir son procès en octobre 2017, et Marissa Shephard, 20 ans, qui doit subir son enquête préliminaire en mai.

Plus d'articles