Retour

Meurtre du mafieux Salvatore Montagna : six hommes reçoivent leur peine

Six hommes qui ont reconnu avoir comploté pour tuer Salvatore Montagna, vu comme l'aspirant parrain de la mafia montréalaise, ont écopé mardi de peines d'emprisonnement variant entre 7 et 10 ans, au Palais de justice de Montréal.

Toutefois, étant donné le temps passé en détention préventive, certains d'entre eux devraient être libérés au cours des prochains mois.

Vittorio Mirarchi, Calogero Milioto et Pietro Magistrale, détenus depuis le mois de décembre 2011, doivent encore passer quatre mois et demi derrière les barreaux, alors que Jack Simpson, arrêté en 2011, et Steven D'Addario, détenu depuis 2013, doivent purger 15 autres mois.

Quant à Steven Fracas, arrêté en 2013, il a écopé de la peine la plus longue, 10 ans. Il ne lui reste toutefois que 39 mois à passer derrière les barreaux.

Les peines ont été suggérées d'un commun accord par la poursuite et la défense. Elles tiennent compte du niveau d'implication de chaque individu dans le complot.

En décembre dernier, le septième homme qui avait avoué avoir comploté l'assassinat de Salvatore Montagna, Raynald Desjardins, avait écopé d'une peine de 14 ans de pénitencier pour le même crime.

La peine des six détenus a par ailleurs été rendue tardivement, puisque leur audience a été maintes fois reportée.

Le meurtre

Salvatore Montagna avait été atteint d'un projectile alors qu'il se trouvait sur l'île Vaudry, à Charlemagne, en 2011. Il aurait tenté d'échapper à son agresseur en plongeant dans la rivière L'Assomption pour atteindre l'autre rive à la nage. Son corps a été retrouvé le 24 novembre de cette année-là sur les berges de la rivière L'Assomption.

Il était vu comme un possible successeur du parrain Nicolo Rizzuto, qui a également été assassiné.

Selon les informations de Geneviève Garon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine