Retour

Meurtres d'aînés : l'ex-infirmière Elizabeth Wettlaufer devrait plaider coupable

EN DIRECT du tribunal - L'ancienne infirmière Elizabeth Wettlaufer, qui est accusée d'avoir tué huit personnes âgées dont elle devait prendre soin dans des foyers de la région de Woodstock, à l'ouest de Toronto, devrait plaider coupable aux accusations ce matin en cour, a confirmé CBC.

En plus des huit accusations de meurtre au premier degré, Wettlaufer fait face à quatre chefs d'accusation de tentative de meurtre et à deux, de voies de fait graves.

Selon la police, les victimes ont été tuées à la suite d'une injection, possiblement une surdose d'insuline.

Les meurtres auraient eu lieu de 2007 à 2014. L'âge des victimes va de 75 à 96 ans.

L'avocat de la défense n'a pas répondu aux demandes de commentaires au sujet d'un plaidoyer de culpabilité de sa cliente.

Un membre de la famille de l'une des victimes alléguées a aussi raconté à CBC que la Couronne lui avait indiqué que Wettlaufer devait plaider coupable aux accusations.

Toutefois, publiquement, le ministère du Procureur général de l'Ontario s'est contenté de dire que des « développements importants » étaient prévus dans l'affaire jeudi, sans offrir plus de détails.

La mère de l'accusée, Hazel Parker, a déclaré à CBC que Wettlaufer lui avait demandé de ne pas se présenter en cour à Woodstock, jeudi. Mme Parker a ajouté qu'elle n'avait pas le droit de dire ce qui allait se passer.

Elle a aussi confié que sa fille avait reçu un diagnostic de trouble bipolaire et qu'elle prenait des médicaments pour traiter sa maladie. « Ce dont les médias ne parlent pas beaucoup, c'est que, sans confession de Beth, la police n'aurait jamais su ce qui s'était passé, dit-elle. Elle fait face à la situation du mieux qu'elle le peut. »

Plus d'articles

Commentaires