Le nageur américain Michael Phelps a beau avoir remporté 28 médailles olympiques au cours de sa prolifique carrière, il s'est avoué vaincu par un requin blanc dans une émission diffusée hier par la chaîne Discovery Channel aux États-Unis.

Celui qui a mis un terme à sa carrière lors des Jeux olympiques de Rio, l’été dernier, a été devancé de deux secondes par un requin blanc.

Michael Phelps était équipé d’une monopalme afin d’accroître sa vitesse, qui a atteint 9,5 kilomètres à l’heure. Aidé d’experts et de plongeurs, il a nagé la même distance que le requin, filmé auparavant au large des côtes de l’Afrique du Sud.

Les effets spéciaux ont laissé croire que les deux adversaires se trouvaient côte à côte, notamment grâce à la présence d’une bouée comme on en retrouve dans un bassin olympique.

Toutefois, le nageur de Baltimore avait vendu la mèche avant la diffusion de l’émission : « Nous n’étions pas dans l’eau au même moment. Je pense que c’est la question que tout le monde se posait, j’étais en sécurité, ce qui était ma priorité numéro un. »

Michael Phelps a avoué que cette course avait été l’une des plus difficiles de sa carrière en raison de la basse température de l’eau et de l’attente.

Le requin s’est démarqué dans les derniers mètres de la course en plongeant pour attraper un phoque et en bondissant hors de l’eau afin de franchir la ligne d’arrivée virtuelle en tête.

L’icône américaine de la natation a décroché 26 titres mondiaux dans sa carrière et a accumulé 39 records mondiaux, dont trois sont toujours actifs (100 et 200 m papillon et 400 m quatre nages individuelles).

Plus d'articles

Commentaires