Retour

Michèle Audette sous la bannière libérale dans Terrebonne

L'ex-présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada Michèle Audette est la candidate libérale dans la circonscription de Terrebonne, au nord-est de Montréal.

Mère de cinq enfants, la femme de 44 ans originaire de la réserve d'Uashat-Maliotenam, près de Sept-Îles, avait perdu l'investiture du Parti libéral du Canada dans Manicouagan, en mars dernier. Après cette défaite, elle avait rapidement annoncé qu'elle envisageait de se présenter ailleurs.

Aujourd'hui, même si elle souhaite représenter les citoyens de la banlieue de Montréal, Michèle Audette affirme qu'elle n'oublie pas la Manicouagan. « Je me suis investie énormément, je pense que les gens l'ont vu. J'ai donné beaucoup de temps. J'ai ratissé large et haut dans le Nord pour faire connaître mes intérêts pour la Manicouagan. La Manicouagan reste dans mon cœur. Ça, c'est clair. L'équipe Trudeau le sait », affirme-t-elle.

L'an dernier, en mai 2014, Michèle Audette avait dit vouloir faire le saut en politique notamment en raison du refus du gouvernement Harper de créer une commission d'enquête sur le meurtre et la disparition des femmes autochtones.

Michèle Audette tentera de déloger la néo-démocrate Charmaine Borg. Les autres candidats sont le conservateur Michel Surprenant - le père de Julie Surprenant, disparue en 1999 - et le bloquiste Michel Boudrias.

Plus d'articles

Commentaires