Retour

Michelle Blanc en « discussion sérieuse » avec le Parti québécois

Figure connue de l'économie numérique québécoise, Michelle Blanc a annoncé mercredi matin être en « discussion sérieuse » avec le Parti québécois (PQ) afin de se présenter aux élections du 1er octobre prochain.

La conférencière et spécialiste du commerce électronique souhaiterait être candidate dans la circonscription de Mercier, en plein cœur de Montréal, ou dans celle de Bertrand, dans les Laurentides.

Elle ajoute devoir encore obtenir l’accord de sa conjointe.

Le chef du PQ Jean-François Lisée s’est montré réceptif à cette annonce.

Des rumeurs couraient

Mme Blanc avait déjà laissé filtrer ses intentions il y a trois semaines.

Mercredi, elle a précisé l’état de sa réflexion dans un long billet publié sur son blogue.

« Ça fait maintenant dix ans que je milite pour un plan numérique pour le Québec, écrit-elle. […] Alors j’ai décidé de plonger. »

Elle y explique avoir été approchée il y a plus d’un an par le PQ ainsi que par la Coalition avenir Québec (CAQ).

« Puis, je vais voir le site de chaque parti, poursuit-elle. Au PQ, j’y découvre une richesse de réflexion à propos du numérique et à la CAQ, un vide sidéral. »

Elle conclut en disant que son choix a ensuite été facile et qu’elle se battra « bec et ongle » pour sa vision au sein du PQ.

Militante LBGT

Michelle Blanc est née Michel Blanc, le 1er janvier 1961.

À un magazine français, la transgenre a succinctement résumé son parcours.

« J'ai été élève au Collège militaire de Saint-Jean, joueur de football américain, videur dans des bars... puis j'ai décidé de passer de Michel Leblanc à Michelle Blanc à 45 ans, en passant par la chirurgie. Le grand public m’a découvert à la télévision dans l’émission Tout le monde en parle en 2008. »

Depuis 2008, donc, Mme Blanc fait partie du paysage médiatique québécois en tant que blogueuse et experte du web, mais aussi en tant que militante LGBT.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine