Retour

Migration des baleines noires : les passagers de Marine Atlantique devront être patients

Marine Atlantique prévient ses passagers que les traversées entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve risquent d'être plus longues au cours des prochaines semaines, pendant la période de migration des baleines noires de l'Atlantique.

La société d'État s'attend à ce qu'une limite de vitesse de 10 noeuds soit imposée à ses bateaux. Le gouvernement fédéral a établi cette limite de vitesse dans le golfe du Saint-Laurent en août pour les gros bateaux à la suite de la mort de 12 baleines noires pendant l'été. Jeudi, les résultats de nécropsies ont confirmé que plusieurs de ces baleines ont été victimes de collisions avec des navires.

Marine Atlantique affirme que Transport Canada la tiendra au courant des mouvements des baleines. La migration devrait commencer prochainement, dès que l'eau de mer aura commencé à refroidir.

Le porte-parole de Marine Atlantique, Darrell Mercer, ajoute que la société d'État s'attend à ce que la limite de vitesse de 10 noeuds lui soit imposée durant la migration. La vitesse de croisière normale des traversiers étant de 14 noeuds, les passagers devront compter sur quelques heures de plus pour se rendre de Port aux Basques à North Sydney. Une traversée normale dure en ce moment 7 heures.

Dans un avis destiné à ses clients, la direction de Marine Atlantique dit reconnaître l'importance de contribuer à la protection des baleines noires durant la période de migration.

Darrell Mercer précise qu'un nouvel horaire de traversées sera communiqué dès que la société d'État saura exactement quelle limite de vitesse elle devra respecter.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine