Retour

Millard et Smich coupables du meurtre prémédité de Tim Bosma

Dellen Millard et Mark Smich viennent d'être tous les deux reconnus coupables du meurtre prémédité de Tim Bosma, au terme d'un procès de quatre mois en Cour supérieure de l'Ontario.

Après plus de quatre jours de délibérations, le jury a donc cru que les deux accusés avaient tué le résident d'Ancaster après avoir fait l'essai de la camionnette que celui-ci avait mise en vente sur Internet.

Ils écopent d'une peine automatique de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Le verdict a été accueilli par des débordements de joie au tribunal. Les membres de la famille de la victime ont fondu en larmes et sont tombés dans les bras les uns des autres. La famille a aussi applaudi les procureurs de la Couronne à leur sortie du prétoire.

Les proches de Tim Bosma se sont ensuite réunis dans un couloir du tribunal pour se recueillir un moment.

Des êtres « odieux et méprisables »

Lorsqu'il a prononcé la sentence, le juge Goodman a dit que ce qui est arrivé à Tim Bosma est incompréhensible, étant donné qu'il ne cherchait qu'à vendre sa camionnette.

Le juge s'est adressé aux proches de la victime en leur disant qu'il était désolé de ce qui était arrivé au jeune père de famille.

Le juge s'est ensuite tourné vers les deux meurtriers pour leur dire qu'ils étaient des êtres méprisables et odieux, et les condamner à 25 ans de prison ferme.

L'avocat de Mark Smich, Thomas Dungey, a déjà indiqué que son client ferait appel. « Nous pensons vraiment qu'il y a de très bonnes raisons de faire appel », a-t-il dit.

« Cela ne ramènera pas Tim »

À l'issue du procès, Sharlene Bosma, la femme de la victime, visiblement très émue, s'est adressée aux journalistes présents. Elle a remercié toutes les personnes, le « village » qui a soutenu sa famille. « Ils m'ont écouté et ont tout lâché pour ratisser toutes les routes et rues possibles de cette province lorsque Tim a disparu », a-t-elle affirmé.

Sharlene Bosma a aussi remercié les services de police, les services aux victimes et les procureurs de la Couronne qui « ont travaillé si dur pour obtenir justice pour Tim ». Elle a aussi dit avoir prié tous les jours pour les jurés. « Je ne peux pas imaginer à quel point ça a pu être stressant et difficile pour eux », a-t-elle dit.

La femme de Tim Bosma est également revenue sur sa vie depuis la mort de son mari. « Pendant trois ans, nous avons attendu que justice soit faite pour Tim. Pendant trois ans, nous sommes entrés et sortis de ce tribunal, obligés de regarder et de respirer dans la même salle que la pire dépravation de notre société », a-t-elle dit.

« Ce qui est injuste, a-t-elle poursuivi, c'est que maintenant que ce chapitre est clos, nous devons vraiment reconstruire nos vies. Ce qui est injuste [...] c'est qu'une chose ne changera jamais [...] cela ne ramènera pas Tim et il ne rentrera jamais à la maison. »

Retour sur l'affaire

Tim Bosma a été tué en 2013 après avoir emmené avec lui les deux hommes pour faire l'essai de la camionnette qu'il avait mise en vente sur Internet.

Le corps calciné du père de famille a été retrouvé quelques jours plus tard dans un incinérateur à bétail sur la ferme de Dellen Millard, près de Waterloo, et sa camionnette dans l'entrée de garage de la résidence du meurtrier.

L'arme du crime n'a jamais été retrouvée, mais Mark Smich a dit durant le procès qu'il ne se souvenait plus exactement où il l'avait enterrée dans un boisé d'Oakville

Dans leur réquisitoire, les procureurs ont dit au jury qu'il importait peu de savoir lequel des deux accusés a appuyé sur la gâchette.

Pour leur part, Dellen Millard, 30 ans, et Mark Smich, 28 ans, s'accusaient mutuellement d'avoir commis le meurtre, mais ils soutenaient que le crime n'avait pas été planifié.

La défense de Millard soutenait que Smich était celui qui avait ouvert le feu sur Bosma, mais par accident, lorsque le vol de la camionnette avait tourné au vinaigre.

La défense de Smich avait toutefois dit au jury que son client n'était pas à bord de la camionnette de Tim Bosma lorsqu'il a été tué, puisqu'il les suivait à distance dans la camionnette de Millard qui lui avait demandé de ramener son véhicule.

Plus d'articles

Commentaires