Retour

Mince espoir de retrouver des survivants dans l’hôtel enseveli

La course contre la montre se poursuivait lundi en Italie pour retrouver les 23 personnes qui manquent toujours à l'appel depuis qu'une avalanche a enseveli un petit hôtel la semaine dernière.

Les secouristes envisagent maintenant d'utiliser de l'équipement lourd pour dégager les quelque 60 000 tonnes de neige, de rochers et d'arbres qui ont anéanti l'hôtel il y a cinq jours. Les recherches s'effectuent actuellement à la main et avec des scies à chaîne.

Un porte-parole des secouristes a expliqué qu'ils espèrent que la neige n'a pas complètement envahi l'hôtel et que des clients survivent toujours dans des trous d'air, avant de reconnaître que le temps commence à manquer.

L'équipement lourd pourrait provoquer l'effondrement de la structure et mettre en péril d'éventuels survivants.

Neuf personnes ont jusqu'à présent été tirées vivantes des décombres, dont certaines qui ont reçu leur congé de l'hôpital lundi.

Au moins six personnes ont été tuées, dont une dont le corps n'a pas encore été récupéré.

L'enquête se poursuit pour déterminer si les dirigeants locaux ont sous-estimé la situation, puisque l'hôtel était déjà recouvert de deux mètres de neige, qu'il était sans service téléphonique et qu'il commençait à manquer de gaz quand une série de séismes ont secoué le centre de l'Italie le matin du 18 janvier.

La presse italienne a publié lundi un courriel qui aurait été envoyé cet après-midi-là aux dirigeants locaux par le propriétaire de l'hôtel pour demander de l'aide en raison d'une « situation inquiétante ».

Bruno Di Tommaso écrit notamment que ses clients sont « terrorisés » par les tremblements de terre et qu'ils souhaitent s'en aller, mais qu'ils en sont incapables en raison des routes bloquées par la neige.

L'enquête tentera notamment de déterminer où et comment étaient à ce moment utilisés les chasse-neige disponibles.

Plus d'articles

Commentaires