Retour

Mise à jour - Aucune accusation contre la sénatrice Pamela Wallin

Au terme de son enquête approfondie, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a déterminé qu'aucune accusation ne sera portée contre la sénatrice conservatrice Pamela Wallin.

Les enquêteurs et procureurs en arrivent à cette conclusion après avoir passé au peigne fin des centaines de demandes de remboursement de la femme politique.

« Je suis soulagée que ce cauchemar soit terminé », a-t-elle affirmé cet avant-midi à son arrivée au Sénat précisant ne pas avoir pris connaissance du communiqué de la GRC.

Le président du Sénat, George Furey, dit respecter la décision de la GRC dans ce dossier. Il considère maintenant le dossier clos.

Pamela Wallin a été suspendue du Sénat sans salaire en 2013 en raison de dépenses jugées injustifiées. Selon la GRC, en date de mars 2015, elle avait remboursé 154 191,29 $ au Sénat.

Elle a cependant dit plus tard regretter le remboursement de certaines sommes. Elle affirme avoir remboursé des dépenses en dépit du fait qu'elle les croyait légitimes.

Mme Wallin avait reconnu avoir fait certaines erreurs dans ses réclamations, mais avait maintenu que la majeure partie de ses demandes avaient été approuvées en vertu des directives du Sénat, qu'elle avait par ailleurs qualifiées de vagues.

L'ancienne journaliste, nommée au Sénat en 2008, avait été suspendue en 2013 au terme d'un vote au sénat pour des dépenses jugées injustifiées.

Par ailleurs, le sénateur Mike Duffy a été acquitté de tous les chefs d'accusation qui pesaient contre lui le 20 avril dernier. Les accusations liées à ses allocations de résidence, ses réclamations de voyages et les contrats qu'il a accordés avaient toutes été écartées par le juge.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine