Retour

Mise à jour - « Pas de danger pour la reproduction des espèces », fait valoir Husky Energy

Le déversement de pétrole dans la rivière Saskatchewan Nord s'est produit après la reproduction printanière des espèces et des impacts directs sur ces dernières ne sont pas attendus, fait valoir Husky Energy dans son plus récent rapport sur la qualité de l'eau.

Le rapport précise toutefois que la province a publié un avis de ne pas consommer le poisson de la rivière Saskatchewan Nord, jusqu'à ce qu'elle ait davantage d'information sur la qualité de l'eau de la rivière.

Au total, des dizaines d'échantillons d'eau présentaient des résultats au-delà des normes provinciales. Du toluène a notamment été détecté dans 37 échantillons prélevés à 23 endroits, alors que du pyrène a été détecté dans 8 échantillons provenant de 5 endroits.

Jusqu'à présent, plus de 2 100 échantillons d'eau ont été récoltés à des fins d'analyses dans la rivière Saskatchewan Nord. Des tests en laboratoires ont été effectués sur 1 400 d'entre eux.

Pas d'exposition prolongée précise la province

« Les résultats allant au-delà des normes provinciales les dépassent de façon mineure », a souligné Kelly Scribner du Centre de Toxicologie et santé environnementale lors du point de presse de la province, quelques minutes après la publication du rapport.

Elle ajoute que des résultats excédant les normes ont été constatés dans seulement 3% des échantillons analysés et pas sur une période prolongée.

« On les constate une journée, mais pas forcément le lendemain », décrit Kelly Scribner.

Elle indique cependant que certains excès de polluants ont été détectés dans des échantillons receuillis le 7 août, soit plus de deux semaines après le déversement.

Elle ne prévoit pas non plus d'impact direct puisque les espèces aquatiques n'y ont pas été exposées de façon constante pour une longue période.

Kelly Scribner ajoute que l'agence de l'eau poursuit un programme d'échantillonnage indépendant. « Le ministère de la Santé de la province en collaboration avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, va aussi récolter des échantillons de poisson et fournir les données à la province », souligne Kelly Scribner.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine