La légende de la boxe Mohamed Ali, hospitalisé depuis jeudi pour un problème respiratoire, se trouve dans un état « très grave », a indiqué vendredi à l'AFP, une source proche de la famille de l'ancien boxeur.

« Il est dans un état très grave », a indiqué cette source qui a requis l'anonymat, confirmant les informations de plusieurs médias américains, dont le quotidien Los Angeles Times et la chaîne de télévision NBC News.

Le Los Angeles Times, citant une source non identifiée, rapporte qu'il ne pourrait lui rester que quelques heures à vivre.

Ali, 74 ans, a été admis jeudi pour soigner un problème respiratoire dans un hôpital de Phoenix en Arizona où il vit une partie de l'année.

Son porte-parole, Bob Gunnell, avait annoncé alors qu'il « se trouvait dans un bon état de santé » et que « son séjour devrait être de courte durée ».

M. Gunnell, que l'AFP a tenté de joindre à plusieurs reprises dans la journée, a indiqué vendredi au Courier-Journal, le quotidien de Louisville, au Kentucky, la ville natale du boxeur, que son état de santé restait inchangé.

Il a regretté la « frénésie médiatique » qui s'empare de certains titres dès qu'Ali est hospitalisé.

Des médias américains et britanniques ont rapporté que son état de santé s'était détérioré de façon inquiétante, au point d'inciter les membres de sa famille à venir à son chevet.

De son côté, Sugar Ray Leonard, l'un des grands noms de la boxe américaine, a publié un message de soutien sur son compte Twitter à « une idole, un ami et sans nul doute le plus grand de tous les temps ».

Ali souffre depuis une trentaine d'années de la maladie de Parkinson et a été hospitalisé à deux reprises, fin 2014 et début 2015, pour une pneumonie et une infection urinaire.

Plus d'articles

Commentaires