Retour

Mort d'Athena Gervais : la police privilégie la thèse de l'accident

Les autorités enquêtant sur la disparition et la mort de la jeune Athena Gervais, 14 ans, dont le corps a été retrouvé jeudi après-midi près d'une école secondaire de Laval, privilégient pour l'instant la thèse de l'accident.

La police de Laval précise toutefois qu'il faudra attendre les résultats de l'enquête en cours, ainsi que les conclusions du médecin légiste chargé de l'autopsie, pour pouvoir conclure hors de tout doute si l'adolescente est morte ou non des suites d'un accident.

Cette même autopsie sera accompagnée d'un test toxicologique afin d'établir si Athena Gervais était sous l'influence de l'alcool ou d'autres substances lors de son décès.

Selon certaines informations, la jeune fille aurait consommé de l'alcool, lundi, à l'heure du dîner, avant ou après son départ de l'école. Elle ne s'était pas présentée à ses cours en après-midi ni à son domicile par la suite.

Des services d'aide psychologique ont été offerts vendredi aux élèves et au personnel de l'école secondaire Poly-Jeunesse, qu'elle fréquentait.

Plusieurs élèves et membres du personnel ont pris congé, au dernier jour avant la semaine de relâche. La direction a préféré se montrer très flexible, compte tenu des circonstances.

Une personne souriante et de bonne humeur

Ceux qui se sont présentés à l'école et que nous avons rencontrés ont brossé le portrait d'une adolescente « toujours de bonne humeur ».

« C’était une personne vraiment souriante, a dit une élève. Peu importe ce qui arrivait, elle était toujours positive. »

« C’était très rare qu’elle se fâche ou qu’elle soit triste, a affirmé un autre, la voix étranglée par l’émotion. Quand ça arrivait, il fallait vraiment que ce soit quelque chose de gros. »

Son corps trouvé dans un ruisseau

Athena Gervais n'avait pas d'antécédent de fugue, d'après les policiers.

Sa disparition avait été signalée lundi soir, déclenchant un important processus de recherches. Comme le mentionne Geneviève Major, du Service de police de Laval, des agents, des maîtres-chiens, ainsi qu'un hélicoptère ont été déployés pour tenter de retrouver l'adolescente.

Son corps a été découvert jeudi vers 16 h 30, submergé dans un ruisseau situé derrière l'établissement scolaire du quartier Fabreville.

Ce sont les pompiers qui, sur demande de la police, ont fouillé le ruisseau en question et retrouvé le corps de la victime.

La dépouille « n'était pas du tout visible du bord de l'eau », a précisé Mme Major.

Avec les informations de Pascal Robidas

Plus d'articles