Retour

Muguruza et Halep en finale, Pliskova éliminée

Garbine Muguruza a éliminé la numéro un mondiale, la Tchèque Karolina Pliskova, en demi-finales du tournoi de Cincinnati, samedi après-midi. L'Espagnole l'a emporté en deux manches de 6-3 et 6-2.

Reine de Paris l'an dernier et de Wimbledon cette année, Muguruza a vaincu la championne en titre en 81 minutes, obtenant deux bris à chaque manche.

L'Espagnole a pris le service de la Tchèque lors des premier et dernier jeux de la première manche. En deuxième, elle a brisé pour faire 4-2 et 6-2. Muguruza a obtenu 14 occasions de briser au total.

Pliskova lui a donné un coup de main en commettant six doubles fautes. Muguruza s'est limitée à 13 erreurs non provoquées, tandis que sa rivale a été fautive 28 fois.

« Je ne pense pas que c'était mon meilleur tennis, a dit Pliskova. Je n'avais pas beaucoup d'énergie. Je crois que le ton a été donné dès le tout premier jeu. »

Au service, Muguruza a remporté 80% des points disputés sur ses premières balles. Elle a remporté un jeu à zéro à chacune des manches.

« J'ai été très précise, a dit la jeune femme de 23 ans. Je voulais être agressive et ne pas hésiter. Je me sentais très bien et en contrôle. Tout a fonctionné. »

Muguruza a mis fin au duel après sa cinquième balle de match.

Ce sera une première finale en sol américain pour l'Espagnole. Sa prochaine adversaire sera la Roumaine Simona Halep.

Muguruza a une fiche de 2-1 contre Halep dans des rencontres disputées en 2014 et 2015.

Halep passe facilement en finale

L'autre duel de demi-finales opposant Halep à l'Américaine Sloane Stephens s'est rapidement conclut 6-2, 6-1 en faveur de la Roumaine, après seulement 55 minutes.

La deuxième tête de série n'a eu aucune difficulté à briser sa rivale cinq fois durant la rencontre.

Stephens n'a quant à elle jamais inquiété Halep sur son service. L'Américaine s'était inclinée également en demi-finales contre la Danoise Caroline Wozniacki à Toronto, la semaine dernière.

Stephens avait profité d'une invitation des organisateurs pour faire partie du tableau principal.

Dimitrov trop fort pour Isner

Chez les hommes, toujours à Cincinnati, le Bulgare Grigor Dimitrov est passé en finale après avoir battu le favori de la foule l'Américain John Isner.

Après 2 h et 3 min de jeu, la septième tête de série a eu le dessus en deux manches de 7-6 (7-4) et 7-6 (12-10).

Les deux hommes se sont retrouvés deux fois au bris d'égalité sans jamais perdre leur service.

Dans le deuxième bris d'égalité, qui aurait pu aller dans un sens comme dans l'autre, Dimitrov est finalement parvenu à clore le débat après une quatrième balle de match.

Pendant ce temps, Isner a échoué à trois reprises à mettre la main sur la deuxième manche.

Il croisera le fer avec l'Australien Nick Kyrgios, qui a finalement eu le dessus sur l'Espagnol David Ferrer lors d'une chaude lutte qui s'est aussi terminée au bris d'égalité 7-6 (7/3), 7-6 (7/4).

Plus d'articles

Commentaires