Retour

Mulcair promet des investissements pour les communautés autochtones

Le chef du Nouveau Parti démocratique a précisé les mesures financières qu'il mettrait en place pour remplir sa promesse de transformer la relation entre le gouvernement fédéral et les Premières Nations.

Devant le forum de l'Assemblée des Premières Nations, à Edmonton, Thomas Mulcair s'est engagé, mercredi, à investir dans les communautés autochtones de façon à améliorer leur qualité de vie et mettre un terme « aux deux Canada » qui cohabitent ensemble.

« Il y a un Canada où l'eau potable est tout simplement tenue pour acquise. [...] Et il y a un autre Canada, dans lequel le droit fondamental de boire de l'eau potable reste hors de portée, et dans lequel les familles vivent dans des maisons surpeuplées et dangereuses, a-t-il déclaré. Il y a un Canada où les enfants ont accès aux meilleures conditions d'enseignement. Et il y a un autre Canada, dans lequel les écoles sont considérablement sous-financées et dans lequel les conditions d'apprentissage sont inacceptables. »

La différence entre les deux ne fait que croître « avec chaque décennie pendant laquelle se poursuit cette discrimination », a-t-il déploré.

Pour mettre un terme à ces injustices, un gouvernement néo-démocrate investirait 1,8 milliard de dollars de plus sur quatre ans pour l'éducation dans les communautés autochtones, a dit Thomas Mulcair. Cela aurait pour effet de doubler la somme de 1,4 milliard du fonds mis de côté par les conservateurs pour une réforme de l'éducation autochtone.

Dans le cadre de ses investissements déjà annoncés en infrastructures, le NPD promet aussi 375 millions de dollars sur quatre ans pour les logements, les écoles et les installations d'eau potable et d'assainissement dans les communautés autochtones. À cela s'ajouterait un montant de 96 millions sur quatre ans dans le cadre du transfert fédéral pour les infrastructures municipales.

Le Parti libéral a pour a part promis des investissements de 2,6 milliards de dollars sur quatre ans pour l'éducation des Premières Nations, de la maternelle à la fin du secondaire, une somme qui inclut cependant les infrastructures scolaires.

Les néo-démocrates promettent également 120 millions de dollars pour un programme, en collaboration avec les provinces, ciblant la santé des Autochtones en milieu urbain. De façon générale, le NPD s'engage à mettre fin au plafond de 2 % imposé sur les transferts sociaux versés aux communautés autochtones.

Intercéder pour les autochtones disparues ou assassinées

M. Mulcair a aussi réitéré sa promesse de lancer, dans les 100 premiers jours d'un gouvernement néo-démocrate, une enquête publique sur les disparitions et les meurtres de femmes autochtones.

Pour sa part, le chef conservateur, Stephen Harper, a de nouveau refusé de le faire lorsqu'il a été interrogé à ce sujet, mardi, répétant que la majorité de ces meurtres avaient déjà été résolus. Il a en outre mis de l'avant une série de réformes de son gouvernement visant à « répondre aux problèmes de violence contre la personne en général et [...] contre les femmes en particulier ».

M. Harper a aussi martelé qu'une quarantaine d'études sur cet enjeu avaient déjà été menées. De nombreux autochtones soulignent cependant que plusieurs de ces études détaillent les causes systémiques de la violence envers les femmes autochtones et leur marginalisation au sein de la société, et qu'il faudrait s'y attaquer.

Les conservateurs font bande à part dans ce dossier, puisque le Parti libéral, le Parti vert et le Bloc québécois appuient eux aussi la tenue d'une enquête publique, une démarche réclamée par les chefs de plusieurs Premières Nations et aussi par certaines provinces.

Selon un rapport de la GRC publié en 2014, quelque 1200 femmes autochtones ont été assassinées ou ont disparu depuis 1980. Il concluait entre autres que 90 % de ces meurtres avaient été résolus, mais aussi que les femmes autochtones étaient trois fois plus exposées à la violence que les autres Canadiennes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine