Des pluies torrentielles de la mousson ont inondé les rues de la capitale économique de l'Inde, perturbant fortement les transports aériens et ferroviaires. La situation risque d'empirer.

Plus de 100 mm d'eau sont tombés mardi sur Mumbai et les services météorologiques s'attendent à ce que les pluies diluviennes durent encore 24 heures.

Des dizaines de vols et de départs de trains ont été annulés en raison des intempéries, donnant lieu à des scènes de chaos dans les aéroports et les gares.

Dans les rues inondées, les véhicules sont mis à rude épreuve et les piétons doivent se mouvoir péniblement au milieu de flots boueux.

De nombreuses entreprises ont dû renvoyer leurs employés à domicile.

Les autorités, qui peinent à évacuer les résidents et les voyageurs bloqués par les inondations, ont appelé les habitants de la ville à rester chez eux et à éviter les déplacements.

Des opérations de secours ont été lancées dans les zones les plus proches de la mer, où la marée haute attendue en fin de journée risque d’aggraver la situation.

Les scientifiques expliquent la répétition des inondations à Mumbai par l’impressionnant développement urbain que connaît la ville et qui exerce une grande pression sur le système de canalisation.

En 2005, la région a été durement frappée par des inondations qui avaient fait 500 morts.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine