Retour

Muskrat Falls : 700 travailleurs évacués du chantier à cause d'une occupation

Environ 700 travailleurs ont été évacués du chantier de la centrale hydro-électrique de Muskrat Fall, au Labrador, pendant que des manifestants continuent d'occuper l'emplacement. Les protestataires, qui sont contre l'inondation du réservoir, disent de leur côté être fiers d'avoir été entendus.

Nalcor Energy, la société d'État qui gère ce projet de plusieurs milliards de dollars, a expliqué, par voie de communiqué, que cette mesure d'évacuation avait été prise pour des raisons de sécurité.

Selon l'entreprise, une cinquantaine de manifestants occupaient encore les lieux, 24 heures après être entrés dans le chantier en forçant l'entrée principale.

Contre l'inondation du réservoir

Les manifestants s'opposent à l'inondation d'un réservoir par crainte de contamination de l'environnement au méthylmercure. Ils pressent la société Nalcor d'enlever la végétation et la couche arable du réservoir avant de l'inonder, afin de réduire le risque de contamination.

L'un des manifestants, Toby Williams, explique qu'il a grandi sur cette terre, qu'il mange encore la nourriture tirée de la chasse et de la cueillette. Il veut préserver cette culture.

Selon Toby Williams, certains travailleurs du chantier appuient les manifestants. Il dit que la manifestation s'est déroulée paisiblement, mais qu'il s'est senti intimidé par la présence policière. Il dit avoir eu peur d'être arrêté.

Sa mère, Pauline Williams, affirme que les manifestants se battent pour leurs terres et leurs sources de nourriture. Elle ressent une grande fierté pour avoir réussi à entrer dans le chantier. Selon elle, des travailleurs ont encouragé les manifestants, mais d'autres n'étaient pas aussi contents.

Adam Pardy, qui a participé à la manifestation avec ses filles, affirme qu'il avait un peu froid, mais qu'il était « trop » fier de manifester.

La société de la Couronne Nalcor, responsable du projet, estime que l'inondation du réservoir pourrait commencer d'ici la fin du mois.

Samedi, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, a publié un communiqué pour affirmer que Nalcor ne provoquera pas d'inondation avant le déroulement d'une rencontre avec les dirigeants des communautés locales. Cette réunion est prévue pour mardi.

La Gendarmerie royale du Canada a rouvert l'autoroute principale menant à Muskrat Fall. Elle avait été fermée à la circulation la veille pour des raisons de sécurité.

Plus d'articles