Retour

Naloxone : le vaporisateur nasal autorisé sans ordonnance au Canada

Les Canadiens ont désormais accès à de la naloxone sous forme de vaporisateur nasal, et ce, sans ordonnance.

Un texte de Maryse Bernard

La ministre de la Santé du Canada, Jane Philpott, a annoncé lundi que Santé Canada avait approuvé le médicament, qui peut être utilisé pour neutraliser temporairement une surdose d'opioïdes, à titre de produit en vente libre.

« Le nombre de surdoses d'opioïdes et de décès va en augmentant partout au Canada. Cette crise exige que nous passions à l'action dès maintenant [...] afin de fournir à des Canadiens et à des Canadiennes des traitements dont ils ont grand besoin », a affirmé Mme Philpott dans un communiqué.

Santé Canada a souligné que la naloxone sous forme de vaporisateur nasal est considérée comme étant plus facile d'utilisation que celle sous forme d'injection, surtout lorsqu'elle est administrée par des personnes qui ne sont pas des professionnels de la santé.

Un vaporisateur nasal canadien

L'autorisation du gouvernement fédéral survient à la suite d'un examen accéléré du vaporisateur nasal NARCAN. La ministre de la Santé avait signé en juillet une ordonnance provisoire afin d'autoriser l'importation des États-Unis au Canada du produit, pendant que Santé Canada procédait à l'examen.

Mme Philpott a déterminé que le produit devait être immédiatement disponible, pour aider à répondre à « l'urgence en santé découlant des surdoses d'opioïdes ».

L'entreprise irlandaise Adapt Pharma, qui a développé cette forme du médicament, peut désormais prendre les démarches nécessaires pour mettre en vente le vaporisateur nasal sur le marché canadien. Entre-temps, le produit continuera d'être offert au Canada pour « éviter toute interruption d'approvisionnement », selon Santé Canada.

Plus d'articles