Netflix a annoncé vendredi soir que l'acteur Kevin Spacey ne fera plus partie de la distribution de la série House of Cards et que tous les liens entre les deux parties sont rompus. L'acteur fait l'objet de nombreuses allégations de harcèlement et d'agressions sexuelles.

« Netflix ne fera plus partie d’une production de la série House of Cards qui comprend Kevin Spacey », a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Netflix travaillera avec la maison qui produit la populaire série, Media Rights Capital, afin d’évaluer si House of Cards se poursuivra sans Kevin Spacey.

L’acteur américain avait été nommé pour le prix Emmy de meilleur acteur au cours de chacune des cinq premières saisons de la série, mais ne l’avait jamais emporté.

Netflix a également annoncé qu’elle ne diffusera pas le film Gore, produit par Spacey et dans lequel il tient le rôle principal.

D’autres allégations

Jeudi soir, huit anciens membres ou membres actuels du personnel de la série House of Cards soutienaient que l'acteur Kevin Spacey a fait de la production un endroit de travail « toxique », a affirmé la chaîne de télévision CNN, selon laquelle l'acteur aurait agressé sexuellement un ex-employé.

Les membres du personnel ont parlé sous le couvert de l'anonymat en raison de la crainte de répercussions professionnelles.

Parmi eux, figure un ancien assistant à la production qui allègue que Kevin Spacey l'a agressé durant le travail sur l'une des premières saisons de l'émission diffusée par Netflix. De plus, CNN a affirmé que toutes ces personnes ont décrit l'attitude de l'acteur comme étant celle d'un prédateur.

Le reportage indique que Kevin Spacey aurait ciblé, parmi les employés, de jeunes hommes en faisant des commentaires crus et des attouchements non désirés.

Le week-end dernier, l'acteur Anthony Rapp avait affirmé à BuzzFeed que Kevin Spacey avait tenté de le séduire en 1986, au moment où il était seulement âgé de 14 ans.

L'acteur s'est excusé plus tôt cette semaine, mais a affirmé qu'il ne se souvenait pas de cet événement qui aurait pu être un comportement « sous l'effet de l'alcool ». Par communiqué mercredi, son agent a indiqué que Kevin Spacey suivrait un traitement, dont la nature n'a pas été précisée.

Toutes ces allégations n'ont pas été vérifiées devant un tribunal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine