Retour

Nexen ignore quand et comment est survenue la fuite dans son pipeline

L'entreprise Nexen ignore la cause de la fuite qui a été décelée sur son pipeline le 15 juillet dernier, près de Fort McMurray, en Alberta. Elle ignore aussi quand le déversement a commencé.

Le pipeline a été fermé en juin pour effectuer un nettoyage, selon Ron Bailey, le vice-président pour les opérations canadiennes de Nexen. Il a été rouvert le 29 juin.

La fuite a donc pu commencer entre le 29 juin et le 15 juillet, lorsque le déversement a été signalé par un sous-traitant. Le système de détection de fuite n'a pas été déclenché et il est donc impossible de savoir depuis combien de temps le pipeline coulait.

Cinq millions de litres d'un mélange de bitume, de sable et d'eaux usées se sont écoulés d'une brèche. Les efforts de nettoyage se poursuivent sur le site du déversement, qui s'étend sur 16 000 m2.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine