Retour

« Ni critique ni amertume » n'empêcheront Dolan de soumettre ses films à Cannes

Le réalisateur Xavier Dolan veut remettre les pendules à l'heure après que certains médias français eurent affirmé qu'il ne présenterait plus ses films à Cannes, échaudé par les critiques à l'encontre de Juste la fin du monde.

Sur son compte Instagram, Dolan confirme que son prochain film, The Death and Life of John F. Donovan, ne sera pas présenté à Cannes, non par ressentiment, mais parce que le tournage s'étirera jusqu'en juin 2017, explique-t-il.

Se désolant d'une « culture de la détestation » qui fait maintenant partie intégrante de la critique, selon lui, il ajoute que c'est le « droit d'un artiste », dans ce contexte, « de choisir une trajectoire différente sans prêcher par la revanche ou la frustration ».

Il souligne qu'aucune critique ne le dissuadera jamais de présenter un de ses films à Cannes.

Très pénible

La semaine dernière, lors d'une conférence de presse à Montréal, Xavier Dolan est revenu sur les critiques acerbes, dont son film Juste la fin du monde avait fait l'objet à Cannes en mai. Celui-ci sort en salle mercredi au Québec et en France.

Il a reconnu avoir été ébranlé. « Ça a toujours été extrêmement pertinent pour moi de lire les critiques. La différence, cette année, est que je n'avais pas l'impression de lire des critiques de mon film. J'avais surtout l'impression de lire des critiques de ma personne. Ça a été très pénible. »

Son film, qui est une adaptation d'une pièce de Jean-Luc Lagarce, lui a finalement valu le Grand Prix à Cannes. Il était le deuxième Canadien à recevoir cette récompense, après Atom Egoyan, en 1997.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine