De Londres à Jakarta, en passant par les États-Unis, les chrétiens du monde entier célèbrent Noël. Les célébrations prennent une allure tout à fait différente de pays en pays, en raison des contextes politiques et sociaux très particuliers.

CISJORDANIE

Dans la ville de Bethléem, située dans la bande de Gaza, la Basilique de la Nativité a accueilli l'archevêque du patriarcat latin de Jérusalem, Pierbattista Pizzaballa, afin d'officier le service religieux. La basilique, construite, selon la tradition, sur le lieu présumé de la naissance de Jésus, est l'un des lieux les plus sacrés de la chrétienté.

Cette année, l'événement précédant la messe de minuit à la Basilique de la Nativité a attiré beaucoup plus de visiteurs qu'en 2015, parce que la région a connu une accalmie dans les incidents violents au cours des derniers mois. Lors de son arrivée, à proximité d'un point de contrôle israélien menant à Bethléem, l'archevêque a été accueilli par nul autre que le père Noël : un Palestinien déguisé.

SYRIE

Dans une zone du Moyen-Orient où la violence fait rage, un Syrien a choisi de réutiliser du matériel militaire pour égayer son quartier à la veille de Noël. Akram Abu al-Foz, dans la ville assiégée de Douma, a utilisé des obus qu'il a peints pour se confectionner un sapin de Noël de fortune.

LIBAN

Des réfugiés ont été invités à participer à une distribution de cadeaux organisée par la congrégation maronite Mission de vie dans le quartier défavorisé du village de Dbayeh au nord de Beyrouth. Depuis le début du conflit, le Liban a accueilli sur son territoire plus de 1 million de réfugiés syriens.

IRAK

Tout près de la ville de Mossoul, récemment libérée du groupe armé État islamique (EI), des croyants ont pu célébrer pour la première fois une messe de la veille de Noël dans l'église de Mar Shimoni. Les djihadistes avaient capturé Mossoul en 2014 et avaient placé les chrétiens, majoritaires dans la ville, devant un choix : la conversion à l'islam, le paiement d'une lourde taxe ou la mort. De nombreux chrétiens ont fui la ville.

GRANDE-BRETAGNE

La course aux derniers préparatifs avant Noël se poursuit dans les grandes villes du monde. À Londres, l'achat d'une dinde peut s'avérer plus intense que prévu : des dizaines de personnes se sont massées au marché Smithfield pour la traditionnelle vente de Noël. Des morceaux de viande sont vendues et quelquefois lancées aux plus offrants.

MONACO

À Monaco, fêter Noël n’empêche pas de faire une petite baignade dans la Méditerranée. Le traditionnel bain de Noël sert à amasser des fonds pour un organisme différent chaque année. Des baigneurs ont donc bravé la température plutôt basse des eaux en compagnie du prince Albert II de Monaco.

ÉTATS-UNIS

À New York, le secteur de Dyker Heights est réputé pour ses maisons décorées de façon éclectique. Plutôt que de visiter le célèbre sapin de Noël du centre Rockefeller, les touristes peuvent, depuis les années 1980, admirer les luxueuses maisons parées de nombreuses lumières éblouissantes et colorées.

INDE

De l'autre côté du globe, en Inde, l'église catholique de Sainte-Marie, à Amritsar, célèbre elle aussi avec beaucoup de lumière et de couleurs. Noël est une fête de plus en plus populaire en Inde, même si seulement 2 % de la population totale du pays se dit catholique.

INDONÉSIE

Les quelque 25 millions de chrétiens d'Indonésie célébreront Noël à travers le pays. De nombreuses festivités prévues dans la capitale, Jakarta, seront toutefois sous haute surveillance policière, car le pays subit régulièrement des attaques de militants islamistes. Un attentat a d'ailleurs été déjoué par les autorités mercredi dernier.

CHINE

À Suzhou, dans la province de Jiangsu, un plongeur déguisé en père Noël a fait plaisir à la foule de visiteurs.

Des milliers de travailleurs chinois travaillent d'arrache-pied depuis le début du mois pour confectionner des décorations artificielles qui se retrouvent dans les sapins et les maisons du monde entier. Les usines de Yiwu ont d'ailleurs gagné la réputation d'être les réels ateliers du père Noël, puisqu'on y fabrique environ 60 % des décorations de Noël du monde.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine